La satisfaction du salarié est-elle génératrice de performance ?

27 juin 2021

Il peut paraître paradoxal de parler de satisfaction des salariés ou de bien-être au travail alors que l’on n’a jamais autant parlé de souffrance au travail. Il n’est qu’à voir la chronique des suicides liés au travail, ces dernières, années pour se rendre compte de l’acuité du problème. Pourtant les choses sont peut-être en train de changer du côté du management des entreprises qui commencent à comprendre que des salariés heureux au travail est bénéfique pour les résultats. Qu’est-ce qui motive, fondamentalement, les salariés en entreprise ? Quel impact sur la performance en entreprise ?

Qu’entend-on par satisfaction des salariés ?

Le dictionnaire Larousse définit la satisfaction « comme la joie résultant de l’accomplissement d’un désir, d’un souhait ». En entreprise, la satisfaction des salariés se rapproche de la notion de qualité de vie au travail qui englobe divers facteurs de bien-être physique et psychologique. Le salarié est heureux dans son travail parce qu’il y trouve confort, sécurité et reconnaissance.

La satisfaction des salariés bute sur les contraintes des entreprises

Dans un univers économique marqué par une terrible concurrence et une révolution technologique, les entreprises ont, dans un premier temps, mis la pression sur les équipes pour l’atteinte des objectifs, surtout, financiers. Les actionnaires de leur côté, pressés de recueillir le fruit de leurs investissements sous la forme de dividende, ont ajouté de la tension dans le fonctionnement interne des entreprises au point de créer un climat anxiogène. C’est là que l’on a vu se développer chez les salariés le burn-out voire des comportements suicidaires.

Pour répondre à ce malaise, les dirigeants ont tenté d’agir sur l’amélioration du cadre de travail et la fourniture de nouveaux services sur le lieu de travail (crèche, salle de relaxation, de sport, distribution gratuite de denrée alimentaire…). Ces actions avaient pour but d’espérer une atténuation de la souffrance au travail sans que l’on change cependant le niveau de stress dicté par la marche forcée pour l’atteinte des objectifs.

L’insatisfaction des salariés au travail nuit à la performance des entreprises

Le mal être des salariés impacte la performance d’une manière ou d’une autre même si les dirigeants pensent en maîtriser les rouages. On peut citer quelques exemples d’impact : les salariés diffusent à l’extérieur le climat délétère de l’entreprise notamment chez les clients nuisant ainsi à sa réputation, ou bien la difficulté à recruter les talents pourtant indispensables au développement de l’entreprise.

Apprendre à concilier satisfaction des salariés et performance

Si l’amélioration du cadre de travail est nécessaire, il n’est pas suffisant pour motiver le collectif de travail. Les entreprises doivent, impérativement, le comprendre sous peine d’être distancées par des concurrents, qui eux, ont compris l’importance d’accorder une attention au bien être des salariés. Les grandes marques de sport telles que Nike focalisent leur politique ressources humaines sur cette dimension. Mais alors que recherche vraiment les salariés au travail. Il est déjà perceptible chez les jeunes générations (génération Y) qui veulent retrouver le même niveau d’épanouissement que dans leur vie personnelle. Une grande partie de la vie est passée au travail, autant la passer en tirant le maximum de satisfaction.


Au-delà du cadre de travail agréable, les différentes enquêtes réalisées auprès de salariés mettent en évidence les éléments suivants l’importance d’un accompagnement personnel, ainsi que le partage. Par conséquent, les entreprises peuvent agir sur deux leviers de motivation. L’accompagnement dans le développement professionnel des collaborateurs est indispensable pour la montée en compétence et donc la capacité à évoluer dans le contenu du travail et par là même le renforcement de l’implication du salarié.

La promotion des échanges et la collaboration entre le salarié et le manager, et les collaborateurs entre eux. Ce qui permet de renforcer l’appartenance à un groupe soudé très utile en période de crise. Une corrélation entre satisfaction des salariés et performance de l’entreprise est, donc, une évidence. Au-delà des moyens matériels mis à disposition, le salarié à un besoin d’épanouissement et de reconnaissance professionnelle. La satisfaction des salariés génère la performance d’une entreprise.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Décryptage ici

 

Recommandé pour vous