Les promesses de l’Intelligence Artificielle

13 janvier 2021

À l’heure où vous lisez cet article, des milliers de laboratoires travaillent de façon acharnée pour corriger les faiblesses de l’Intelligence Artificielle qui s’est déjà incrustée dans notre quotidien à travers les réseaux sociaux, les assistants personnels, les dispositifs de sécurité, etc. Et comme le futurologue Arthur Clarke le disait : « une technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie ». Il faut croire que de plus en plus de disciplines fréquentent désormais le terrain de cette magie qui n’est plus seulement du domaine de la curiosité de quelques chercheurs passionnés. D’ici à quelques années, l’IA affectera tout le monde et tous les secteurs et changera nos modes de vie, même s’il faudra qu’elle relève certains défis avant.

L’intelligence Artificielle et le monde de demain

La croissance fulgurante de la puissance de calcul, le développement d’algorithmes de rupture et surtout l’évolution de l’apprentissage profond continuent de propulser l’IA vers l’avant. Équipés de puissants algorithmes, les ordinateurs peuvent désormais apprendre de façon autonome :

 En parcourant, en identifiant et en mémorisant des mégadonnées ;

 En exécutant des tâches basées sur des exemples ;

 En s’affranchissant de la nécessité de recourir à des programmes informatiques préconçus.

L’avantage, c’est qu’aucun secteur ne restera sans être impacté par l’IA.

L’IA et l’avenir de la médecine

Dans le secteur de la médecine, l’IA s’apprête à rendre possibles l’automatisation des diagnostics et l’interprétation des résultats d’examens de radiologie et autres rapports médicaux. Sans contredit, la collecte de données précises sur les populations et sur leurs milieux de vie facilitera le contrôle et la gestion de la propagation des épidémies et des pandémies comme la COVID-19. Les gouvernements pourront alors répondre plus efficacement et plus rapidement à des urgences d’ordre humanitaire, notamment pour les personnes vivant dans des zones difficiles d’accès.

Il est évident que le développement de l’IA ouvrira également les portes à la médecine prédictive, à la médecine personnalisée, à la simulation et la virtualisation des environnements opératoires, au développement des robots d’estimation des risques et d’aide à la prise de décisions médicales, etc. Le développement des logiciels de traduction, de transcription et de lecture automatique sera d’une immense aide pour les personnes souffrant d’un handicap visuel ou auditif, par exemple.

Il faudra que l’opportunité que représentent l’IA et ses applications soit organisée par un cadre réglementaire et éthique adéquat

L’IA et l’anticipation en matière climatique

Grâce à la modélisation climatique, l’IA facilitera la prise de mesures pour une optimisation de la productivité agricole d’une saison à une autre, notamment via l’interprétation et l’analyse d’images haute définition transmises par des satellites ou des drones. Cela pourra également servir à prévoir les catastrophes liées au climat et à protéger les régions les plus exposées.

L’IA et la gestion des ressources forestières et halieutiques

Les effets du développement de l’IA se ressentiront aussi dans le secteur de la pêche et de la chasse. Des logiciels avancés de reconnaissance de formes permettront de contrôler les migrations de la faune terrestre et aquatique. Les conséquences immédiates seront le renforcement de la gestion des espèces et des écosystèmes ainsi que la réduction de la pêche et de la chasse illégales.

L’IA n’est pas sans son lot de défis

En dépit des innombrables portes qu’elle ouvre, l’IA devra relever un certain nombre de défis cruciaux. Par exemple, l’IA pourra accentuer les inégalités. En effet, étant donné que les systèmes d’IA fonctionnent sur des ensembles de données fournies aux machines par des humains, on ne peut exclure la possibilité que les algorithmes reflètent des préjugés racistes, sexistes ou idéologiques dans l’interprétation des données et dans les conclusions qu’elle en tire.

Des craintes persistantes ont également été exprimées quant à la sécurité des logiciels équipant les smartphones, les caméras de surveillance, les réseaux électriques, etc. Beaucoup craignent que d’éventuelles défaillances n’ouvrent la porte à :

 Des vols d’argent ;

 Des cas d’usurpation d’identité ;

 Des défaillances de l’Internet ;

 La création de faux contenus audio et vidéo pour influencer les votes et l’élaboration des politiques ; Etc.

D’ici à quelques années, l’Intelligence Artificielle affectera tout le monde

Il faudra donc que l’opportunité que représentent l’IA et ses applications soit organisée par un cadre réglementaire et éthique adéquat – notamment en matière de conception logicielle – et que le contenu des formations initiales et continues dans les secteurs touchés par la vague irréversible des changements soit convenablement ajusté.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici

 

Recommandé pour vous