Marketing : les promesses de la Blockchain

18 février 2018

Si la Blockchain s’impose progressivement dans les usages, son potentiel change la donne dans de nombreux domaines y compris le marketing.

Le terme « Blockchain » est relativement récent dans l’écosystème digital mais il commence à se démocratiser. Cette technologie numérique recouvre de nombreuses potentialités dont un registre des transactions réputé infalsifiable. En effet, l’enregistrement des opérations réalisées par un utilisateur reste confidentiel, chaque transaction étant sécurisée par les participants au réseau informatique formé par la Blockchain. Dès lors, on comprend tout l’intérêt de cette technologie dans le domaine du marketing, où de nombreuses entreprises ont subi des piratages de données ces dernières années.

Des exemples d’utilisation de la Blockchain dans le marketing

La Blockchain fait son apparition au sein de plusieurs secteurs comme l’administration, l’assurance, la logistique ou encore le transport, pour lesquels l’échange de l’information et la sécurité deviennent un enjeu vital compte tenu de la croissance des cyber-attaques. En matière de marketing, la Blockchain modifie considérablement le rapport entre les consommateurs et les marques.

Plus concrètement, la Blockchain peut être utilisée pour vérifier l’affichage des bannières. Dans un schéma classique d’achat d’inventaire tiers, l’annonceur passe par une plateforme pour régler le site qui la diffuse au coup par clic (CPC) ou au coup par mille (CPM). Si aujourd’hui, il faut s’en remettre aux données de la plateforme, la mise en place d’une Blockchain spécifique permettrait toutefois de garantir une meilleure fiabilité des données. Autre exemple d’utilisation de la Blockchain dans le marketing : le suivi des parcours digitaux pseudonymisés. Grâce à cette technologie, il est possible d’envisager que les données de navigation soient enregistrées dans une Blockchain de manière sécurisée et quasi-anonyme pour être analysées. Enfin, la Blockchain peut également faciliter le suivi des processus entre les différents maillons de la chaîne de production : agents de publicité, annonceur, imprimeur. Le pilotage des droits d’auteurs et des droits intellectuels peut lui aussi être simplifié.

Quels sont les freins potentiels à ces développements sur le plan commercial ?

La question la plus importante pour le moment reste celle de la validation des transactions entre l’acheteur et le vendeur par un tiers de confiance. Le rôle du système bancaire est justement d’enregistrer les échanges de flux financiers et de garantir la valeur monétaire de chaque transaction. Sans organisme financier centralisateur, qui régule l’ensemble du système Blockchain ? Qui représente le garant en dernier ressort en cas de litige ? C’est à ce type de problématiques que font face les monnaies virtuelles adossées à la Blockchain comme le Bitcoin ou l’Ethereum.

Ainsi, le niveau de maturité de la Blockchain constitue l’un des principaux freins à son adoption, notamment dans le domaine marketing. Effectivement, actuellement, cette technologie n’est pas en mesure de prendre en charge les grandes infrastructures financières travaillant en millisecondes. Il faudra donc patienter encore un certain temps avant que la Blockchain atteigne le niveau requis pour remplacer totalement le système centralisé actuel. Cette innovation peut s’avérer être un véritable atout pour les entreprises.

 

Recommandé pour vous