Martial Margueron

2 juillet 2019

Une dizaine d’années passée dans le monde des grandes entreprises internationales comme consultant, gestionnaire de clients globaux puis directeur marketing chez Xerox.

Une autre comme entrepreneur, créateur et propriétaire d’une PME dans la technologie dont j’ai eu à transformer le modèle d’affaire à trois reprises.

Aujourd’hui, après la vente de cette entreprise,  je partage mon temps entre ma famille (5 enfants), la photographie, le yoga et ma vie professionnelle.

Comme business coach et formateur, j’accompagne des PME et des start-up dans leur développement commercial, la création de valeur et la transformation digitale. En parallèle, définitivement entrepreneur, je développe une plate-forme internet dans le domaine de la construction.

Le diagnostic de mon médecin : Disposition prononcée à l’addiction créative.

Leçons apprises : 

  • Les artistes doivent constamment se réinventer.
  • L’entrepreneuriat comme moyen de subsistance, OUI, les artistes ont aussi besoin de manger.
  • Gagner de l’argent est un élément de validation, mais il se peut que cela ne soit pas suffisant.
  • La création d’une entreprise peut consumer des années de notre vie, alors il mieux vaut choisir un problème valant la peine d’être résolu.
 

Recommandé pour vous