Perspective 2021 par Daniel Ducrey: « Ces nouveaux équilibres de la société appellent à être favorisés par un discours politique ouvert à l’initiative d’entreprise »

27 janvier 2021

Photo: Daniel Ducrey CEO Mobino Group © Mobino Group

Tout comme la société actuellement, le secteur immobilier présente une image hétéroclite face aux effets du Covid-19. Le segment résidentiel a gagné en importance et n’a pas subi d’impact négatif ; l’appartement est devenu le centre de notre vie privée et, pour bon nombre d’entre nous, également de notre vie professionnelle. Quant aux autres segments, certains ont subi des impacts directs, comme ceux liés à la gastronomie, alors que d’autres n’ont pratiquement pas souffert, comme le bureau.

Dès le premier jour de cette crise sanitaire, la situation nous a tous conduits à avoir une approche active dans l’objectif de chercher des solutions innovantes pour nous adapter à ce nouveau contexte. Ainsi, les appartements doivent désormais offrir bien plus qu’un simple lieu paisible pour y partager des repas et dormir, car ces derniers sont aussi devenus des places de travail. Et nos bureaux ne sont plus les lieux où l’on se retire en fermant la porte pour travailler tranquillement dans son coin, mais sont bel et bien voués à devenir un espace de partage et de communication qui insuffle la culture d’entreprise en donnant un sentiment d’appartenance. Nos bars, cafés et restaurants ont su, lors de leur réouverture, conquérir les espaces publics et être créatifs  pour maintenir leur capacité d’accueil. La transformation active du commerce de détail ne va, quant à elle, qu’en s’accélérant. Ces nouveaux équilibres de la société appellent à être favorisés par un discours politique ouvert à l’initiative d’entreprise, à la fois amorcée, proposée, débattue et décidée par les acteurs qui sont sur le terrain et font la Suisse de demain.

Je suis convaincu que les mois à venir seront d’autant plus exigeants que l’automne et l’hiver apporteront une nouvelle série de problèmes à résoudre, tant sur le plan économique que sociétal. À l’instar de l’attitude de nombreux propriétaires, qui se sont approchés de leurs locataires et ont pu envisager des solutions communes durant la première phase de la crise, j’ai la certitude que cet esprit responsable nous permettra de continuer à innover en apportant des réponses durables afin de nous adapter aux changements en cours. 

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici

 

Recommandé pour vous