Prévisions du cours de l’or: après le «sell-off», les rachats?

11 novembre 2020

Lundi dernier, les entreprises BioNTech et Pfizer ont annoncé avoir réussi à développer un traitement efficace à 90% contre le COVID-19. Sur ce, les investisseurs ont immédiatement délaissé l’or, valeur refuge classique. Le prix de l’or a ainsi chuté de près de 5% ce lundi. Après la chute du cours, de premiers investisseurs s’intéressent à nouveau au métal précieux. Actuellement, le prix de l’or prend quelque 0.84%, à 1.878 dollar.

graph. Prix de l’or, IG.com

Les espoirs de vaccin font baisser le prix de l’or

Lundi, le cours de l’or a été particulièrement affecté par les récentes annonces sur un possible vaccin. La perte journalière se monte à quelque 5% pour ce début de semaine. Avec les espoirs suscités par un potentiel vaccin, les investisseurs retrouvent une certaine prudence et se tournent à nouveau naturellement vers les valeurs mobilières. Le SMI a ainsi progressé ce lundi jusqu’à 3.12%.

Mardi, soit juste après sa récente hausse, le SMI a à nouveau accusé un recul de 10.300 points. Pendant ce temps, le prix de l’or gagnait 1.10%. Même si les espoirs d’un vaccin sont source d’optimisme, d’autres résultats d’études cliniques suscitent la méfiance quant à son efficacité.

Prévisions du cours de l’or: ce qui compte maintenant

  1. Des présidentielles qui s’éternisent

Dès l’annonce du gagnant des élections présidentielles américaines de 2020, les investisseurs ont tourné le dos à l’or, ainsi qu’aux cryptomonnaies comme le Bitcoin. Comme attendu, le challenger Joe Biden a remporté la course à la Maison Blanche. Rares sont ceux qui tablent sur le fait que le Président encore en exercice, Donald Trump, gagne son recours légal. Avec, d’une part, des cours ambitieux qui invitent aux prises de bénéfices, c’est le premier signal qui incite, temporairement du moins, les investisseurs à réduire leurs avoirs en or et en cryptomonnaies.

Dès cette semaine, les partisans de Trump voulaient porter plainte contre des fraudes électorales présumées. C’est maintenant que devrait débuter pour les investisseurs le réel suspense politique. Pour les marchés, il importe moins de savoir qui gagnera la course à la Maison Blanche, l’essentiel est le maintien de conditions stables et favorables. L’élection américaine devrait, cela dit, demeurer un des sujets cruciaux des semaines à venir.

  1. L’espoir d’une autorisation d’un vaccin

La question centrale reste l’espoir de l’autorisation prochaine d’un vaccin contre le COVID-19. Elle rend les alternatives d’investissement telles que l’or ou le Bitcoin moins intéressantes par rapport à la monnaie de réserve mondiale qu’est le dollar américain. L’indice du dollar américain révèle un intérêt croissant pour le billet vert de la part des investisseurs, ce qui pèse notamment sur le cours de l’or. Depuis lundi, celui-ci a augmenté de quelque 0.70%.

Il reste toutefois important de savoir si les espoirs, encouragés, d’un vaccin à venir sont fondés. Le fait est que la pandémie de coronavirus est encore loin d’être surmontée dans notre ancien monde. L’infection est et reste extrêmement dynamique et l’arrivée de l’hiver et de la saison de la grippe pourrait donner lieu à d’autres évolutions négatives, susceptibles de rebattre les cartes pour le métal précieux.

Timo Emden, Journaliste financier, IG Group

Retrouvez l’ensemble de nos articles Economie ici

 

Recommandé pour vous