Quand l’individualisme s’affronte à la liberté collective

9 juin 2021

De nous jours, nous entendons comme un refrain à la mode : « Je suis libre de faire ce que je veux, on n’a pas le droit de m’imposer le vaccin, le masque etc.etc. »

Ce mot liberté me semble bien galvaudé et, est souvent employé à mauvais escient.

Nous nous trouvons dans une société privilégiée qui tient compte des individus et de leur droit à la différence, au respect de la pensée de chacun, mais cela ne devrait-il pas aller dans les deux sens ?

Si l’on veut être respecté, ne devrait-on pas commencer par respecter l’autre et les décisions du plus grand nombre d’autant plus si cela est pour le bien de tous, même si cela va à l’encontre de ce que nous aurions décidé.

On retrouve ce problème dans toutes les sociétés. Nous pouvons prendre l’exemple des États-Unis, état qui s’affiche comme le représentant de la démocratie et où six mois après les élections, les perdants revendiquent toujours la victoire !

Pourquoi ne pouvons-nous pas nous remettre en question, nous poser les bonnes questions et peut-être, mettre en lumière ce qui pourrait être corrigé

Nous retrouvons le même fanatisme dans toutes les religions qui, à la place de jouer leur rôle qui est de relier, séparent et désunissent et, au lieu d’être à l’écoute de ce que l’autre peut nous apprendre, créent une totale intolérance et un enfermement.

Alors oui… « JE suis LIBRE de faire ce que JE veux » se remplit soudain de toutes ces croyances qui nous sont inculquées, que ce soit par notre famille, l’éducation ou la religion et que nous croyons nôtres. Nous pensons être de grands penseurs vierges et totalement libres de toutes influences. Ne serait-il pas temps de commencer à devenir conscient de ce que l’on est vraiment et de ce que l’on revendique, mais qui ne nous appartient pas ?

Un adage dit : « Notre liberté s’arrête là où commence celle des autres », ces autres qui représentent la société que l’on devrait faire passer avant notre grand JE si cela est pour le grand bien de tous.

Alors peut-être et peut-être seulement notre société pourra se transformer et rendre sa vraie place à l’Humain.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Décryptage ici

 

Recommandé pour vous