Revue du marché des ETF européens : Août – highlights

12 septembre 2021

  • Les ETF domiciliés en Europe ont enregistré leur dix-septième mois consécutif de collecte en août[1], avec 11,6 milliards de dollars d’entrées sur le marché.
  • Les ETF d’actions ont enregistré une hausse avec 7,6 milliards de dollars de nouveaux actifs au cours du mois, contre 5,9 milliards en juillet. Cela rapproche la classe d’actifs d’un afflux net de 100 milliards de dollars depuis le début de l’année.
  • Les ETF obligataires ont connu une réduction significative des flux ce mois-ci, ajoutant 3,5 milliards de dollars en août.   

Les ETF domiciliés en Europe ont vu leurs flux diminuer sur cette période estivale pour le deuxième mois consécutif, attirant 11,6 milliards de dollars en août après avoir reçu 17,4 et 13,8 milliards de dollars en juin et juillet, respectivement. Ce mois-ci, ce sont les actions qui ont recueilli la majorité des entrées sur le marché (7,6 milliards de dollars), une augmentation substantielle par rapport à juillet, tandis que les ETF obligataires ont ralenti à 3,5 milliards de dollars. Les ETF sur les matières premières sont restés discrets avec des sorties nettes de 0,1 milliard de dollars. 

Au sein des actions, les stratégies d’ETF durables sont restées en tête en août, avec des entrées de 4,3 milliards de dollars, menées par les expositions aux États-Unis (1,4 milliard de dollars), suivies par les expositions aux marchés mondiaux (1,1 milliard de dollars), émergents (0,8 milliard de dollars) et européens (0,7 milliard de dollars). Comme en juillet, les ETF d’actions ‘core’ ont enregistré des entrées de 4 milliards de dollars, principalement grâce à l’exposition aux États-Unis (2,6 milliards) et aux marchés mondiaux (1,6 milliard). Les actions allemandes ont enregistré des sorties modestes de 0,3 milliard de dollars au cours du mois. Les expositions Smart Beta ont également connu des sorties modérées en août, perdant 0,5 milliard de dollars, les entrées dans les expositions mondiales (0,4 milliard de dollars) étant dépassées par le désinvestissement des États-Unis (-0,6 milliard de dollars).

Dans le domaine obligataire, les ETF d’obligations de sociétés et de titres à haut rendement ont dominé le classement, contribuant respectivement pour 1,4 et 1,2 milliard de dollars aux entrées totales dans la catégorie d’actifs (3,5 milliards de dollars). Les expositions à la zone euro (0,9 milliard de dollars) ont suscité une forte demande de la part des investisseurs pour les obligations d’entreprises, tandis que les obligations à haut rendement sont restées principalement le fait des émetteurs américains (0,8 milliard de dollars). Les expositions souveraines ont clôturé le mois d’août avec 0,7 milliard de dollars d’ajouts au niveau mondial (0,4 milliard de dollars), en Chine (0,3 milliard de dollars), aux États-Unis (0,3 milliard de dollars) et dans la zone euro (0,3 milliard de dollars), contrastant avec les sorties nettes des marchés émergents (-0,8 milliard de dollars). Les obligations d’état indexées sur l’inflation ont enregistré des entrées nettes modérées (0,2 milliard de dollars), la zone euro (0,3 milliard de dollars) étant le principal contributeur.

Dans le secteur des matières premières, les flux sont restés modérés (-78 millions de dollars), les entrées dans les produits hors agriculture (153 millions de dollars) étant largement compensées par les sorties des expositions générales (-254 millions de dollars).

Les ETF Vanguard UCITS

La gamme Vanguard UCITS a enregistré des entrées nettes d’environ 1,1 milliard de dollars, majoritairement dans la gamme des actions (0,9 milliard de dollars) suivie par l’obligataire (0,2 milliard de dollars). Ce mois-ci encore, les flux de ETF d’actions ont été principalement alimentés par l’ETF Vanguard S&P500 UCITS (0,4 milliard de dollars) et l’ETF Vanguard FTSE All-World UCITS (0,3 milliard de dollars). L’ETF Vanguard FTSE 250 UCITS (-43 millions de dollars) a connu un ralentissement significatif du rythme des sorties. En ce qui concerne la gamme obligataire, les flux entrants dans l’ETF Vanguard USD Treasury UCITS (108 millions de dollars) et l’ETF Vanguard USD Emerging Markets Government Bond UCITS (40 millions de dollars) ont largement contribué à la structure globale des flux. L’ETF Vanguard US Treasury 0-1 Year Bond UCITS connaît une croissance régulière (24 millions de dollars) et approche désormais les 250 millions de dollars d’actifs sous gestion.

[1] Source : Vanguard, ETFbook, au 31 août 2021. Données extraites le 2 septembre 2021.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Economie ici

 

Recommandé pour vous