Revue du marché des ETF européens : Juillet – highlights

15 août 2021

  • Les ETF domiciliés en Europe ont enregistré leur seizième mois consécutif de collecte en juillet, avec 13,8 milliards de dollars, contre 17,3 milliards le mois précédent.1
  • Les ETF obligataires ont pris la tête ce mois-ci et ont ajouté 7,8 milliards de dollars en juillet, ce qui a plus que triplé leurs entrées de juin.
  • Les ETF d’actions ont recueilli 5,9 milliards de dollars de nouveaux actifs en juillet, contre 14,7 milliards en juin.

Les ETF domiciliés en Europe ont continué de bénéficier d’un afflux régulier en juillet, attirant 13,8 milliards de dollars au total, contre 17,3 milliards le mois précédent. Les ETF obligataires se sont taillé la part du lion (7,8 milliards de dollars), tandis que les ETF d’actions ont ralenti, enregistrant des entrées nettes de 5,9 milliards de dollars.

Les ETF de matières premières ont enregistré des sorties nettes de 0,5 milliard de dollars. 

Dans le domaine obligataire, les ETF d’obligations d’État sont restés en tête des entrées en juillet (5,0 milliards de dollars), les flux ayant quintuplé par rapport à juin, les investisseurs ayant réévalué les perspectives de rendement après la réunion de juillet de la Réserve fédérale américaine. Les expositions à la Chine (1,8 milliard de dollars), à la zone euro (1,4 milliard de dollars) et au Trésor américain (1,2 milliard de dollars) ont enregistré les flux les plus importants. Les ETF d’obligations de sociétés ont enregistré le deuxième afflux le plus important en juillet, avec 1,8 milliard de dollars de nouveaux actifs. Les expositions à la zone euro ont été les principales bénéficiaires, recueillant 2,1 milliards de dollars, tandis que les expositions aux marchés émergents et aux marchés mondiaux ont été légèrement détracteurs (0,2 et 0,4 milliard de dollars respectivement).

Les ETF d’obligations indexées sur l’inflation ont également bénéficié d’un afflux de capitaux (1,0 milliard de dollars), soit le double du mois dernier, la plus grande partie des fonds étant allouée aux obligations indexées sur l’inflation américaine (0,6 milliard de dollars) et de la zone euro (0,3 milliard de dollars).

Les ETF d’obligations à haut rendement ont subi des sorties en juillet (-0,6 milliard de dollars), principalement en raison des retraits nets des expositions à haut rendement américaines (-0,7 milliard de dollars), tandis que celles de la zone euro ont enregistré de petites entrées positives (0,3 milliard de dollars), comme le mois précédent.

Au sein des actions, les stratégies d’ETF durables ont pris la tête en juillet avec 4,8 milliards de dollars d’entrées, menées par les expositions américaines (1,7 milliard de dollars), tandis que les expositions mondiales, de la zone euro et des marchés émergents ont toutes ajouté environ 0,6 milliard de dollars chacune. Les ETF d’actions ‘core’ ont enregistré des entrées de fonds de 4,4 milliards de dollars au cours du mois, principalement grâce aux expositions aux États-Unis (2,2 milliards de dollars) et aux marchés mondiaux (1,8 milliard de dollars). Les ETF d’actions à smart beta ont connu des sorties en juillet d’environ – 1,8 milliard de dollars. D’un point de vue géographique, l’exposition aux États-Unis a représenté – 1,0 milliard de dollars de ces sorties. 

Les ETF de matières premières ont connu une décollecte en juillet (-0,5 milliard de dollars), les sorties de fonds de -623 millions de dollars provenant de l’exposition générale aux matières premières ayant été en partie compensées par une entrée de 213 millions de dollars dans les expositions aux métaux précieux.

Les ETF UCITS Vanguard

La gamme d’ETF UCITS Vanguard a enregistré des entrées d’environ 1,5 milliard de dollars en juillet, les flux vers les ETF d’actions (1,0 milliard de dollars) étant environ le double de ceux vers les ETF obligataires (0,5 milliard de dollars). Les flux d’ETF d’actions étaient principalement dirigés vers l’ETF UCITS Vanguard S&P 500 (0,7 milliard de dollars) et l’ETF UCITS Vanguard FTSE All-World (0,4 milliard de dollars), tandis que l’ETF UCITS Vanguard FTSE 250 (- 0,3 milliard de dollars) a connu un ralentissement des sorties. Du côté des actions durables, le Vanguard ESG Global All Cap UCITS ETF a continué de croitre et approche maintenant les 145 millions de dollars d’actifs sous gestion. Les flux de titres obligataires ont de nouveau été largement dirigés vers l’ETF Vanguard USD Corporate 1-3 Year Bond UCITS et l’ETF Vanguard Global Aggregate Bond UCITS (0,3 milliard de dollars combinés). 

Source: Vanguard, ETFbook, as at 30 July 2021. Data extracted on 3 August 2021

Retrouvez l’ensemble de nos articles Economie ici

 

Recommandé pour vous