Saisir les opportunités de la dette privée en Asie Pacifique

9 septembre 2021

Par Andrew Tan, responsable de dette privée pour l’Asie-Pacifique marchés, chez Muzinich & Co

La région Asie-Pacifique compte environ 150 millions de petites et moyennes entreprises (PME). Elles ne bénéficient que d’environ 20% de l’ensemble des prêts bancaires

Un rapport conjoint publié en 2017 par l’International Finance Corporation (IFC) et le SME Finance Forum a estimé que les PME en Asie étaient confrontées à un déficit de financement d’environ 2000 milliards de dollars, montant qui devrait augmenter en raison de la pandémie mondiale

Selon nous, la dette privée est en mesure de combler ce déficit de financement et la classe d’actifs commence à monter en puissance en Asie-Pacifique. En 2020, la dette privée sous gestion en Asie-Pacifique s’élevait à 65,6 milliards de dollars, contre 595,6 milliards de dollars aux États-Unis et 289,5 milliards de dollars en Europe

Depuis 2014, les actifs sous gestion de la dette privée ont progressé de 15% par andans la région. Cette tendance va selon nous se poursuive et la croissance encore s’accélérer, comme en Europe et aux États-Unis

Le paysage du prêt n’en est encore qu’à ses débuts par rapport aux États-Unis et à l’Europe. Un environnement moins concurrentiel offre aux prêteurs directs la possibilité de tirer parti d’un marché fragmenté et mal desservi. La qualité du crédit semble également solide en Asie

La diligence raisonnable et le suivi continu en matière d’environnement, de société et de gouvernance (ESG) commencent tout juste à s’imposer comme un élément clé des meilleures pratiques. Alors que les considérations ESG dans les entreprises du marché intermédiaire d’Asie-Pacifique ne sont pas toujours faciles à comprendre et sont généralement spécifiques au contexte, les gestionnaires cherchent de plus en plus à appliquer les cadres ESG pour identifier les questions ESG les plus pertinentes pour la performance financière dans des industries spécifiques

La dette privée Asie-Pacifique peut offrir une bonne qualité de crédit et de solides clauses de garanties et a le potentiel d’offrir des rendements ajustés au risque plus élevés que d’autres régions. Les risques peuvent être atténués grâce à des transactions bénéficiant d’une bonne protection des clauses et à des transactions de plus courte durée

Au final, le développement de la dette privée en Asie devrait selon nous se poursuivre. Nous observons toujours une forte demande de la part des entreprises et des sponsors en quête de financements.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Economie ici

 

Recommandé pour vous