Se différentier en tant que learning company

27 mai 2021

Aujourd’hui le quotidien des entreprises est constamment confronté aux changements, en matière d’intelligence artificielle et de data. L’évolution est en constante progression, ce qui fait ressortir des enjeux toujours plus inédits et méconnues auxquels il faut s’adapter. La crise sanitaire a été un bon exemple en la matière, poussant les entreprises à s’adapter et réagir de façon efficace pour trouver des solutions adaptées à cette situation inexpérimentée. Quels sont les actions à entreprendre pour se distinguer et assurer l’avenir de l’entreprise ? Comment les nouvelles technologies bouleversent elles notre façon de travailler et d’apprendre ?

Comment apprennent les organisations en tant qu’entité et les individus au sein de cette entité ?

En réalité, lorsqu’on évoque le principe de « learning company », ce sont inévitablement les individus qui sont en cours d’apprentissage sur le mode de développement des connaissances, en les intégrant dans la pratique pour ensuite les appliquer de façon concrète. Dès lors, lorsqu’on nomme une organisation apprenante, c’est en réalité qu’un facteur organisationnel qui vient en appui du processus de développement.

En effet, il s’agit de conceptualiser une pensée systématique, adopter des habitudes en matière de réflexion, permettant d’instaurer une certaine évolution. Une analyse de son mode de fonctionnement sous un angle critique permet des remises en cause profitables à l’activité tout entière. Le travail en équipe est un moteur essentiel dans ce processus d’apprentissage en mettant en confrontation les points de vue, les attentes et les idées de chacun.

Comment mettre en place une organisation apprenante ?

Une organisation apprenante ne peut s’instaurer qu’avec la volonté d’un changement organisationnel. Dès lors, une introspection et une analyse est nécessaire afin de mettre en place des nouveautés et des améliorations dans son mode de fonctionnement organisationnel. La définition d’une vision partagée est nécessaire permettant de définir des objectifs à atteindre de manière collective. Cette progression n’est possible qu’avec la maitrise du dialogue et de la discussion mais qui ne doit pas basculer vers l’autogestion.  Par conséquent, il faut savoir adopter une stratégie et une méthodologie pour pouvoir poursuivre la réalisation des projets.

Quels sont les facteurs clés du succès ?

Afin de progresser de manière efficace il est primordial d’intégrer le fait que l’humain est au cœur de ce changement et une cohésion sociale est nécessaire pour garantir son efficacité. C’est la qualité de la réflexion des individus qui fera avancer l’entreprise, la compréhension des problèmes et la recherche de solutions efficaces est la clé du succès. Une vision de groupe permettra d’instaurer une discipline collective et une vision partagée. La répartition des rôles doit s’effectuer de manière harmonieuse, pour le dirigeant il sera nécessaire de créer une relation de confiance avec son équipe. En revanche, l’effort collectif doit être centré sur la cohésion et la cohérence des modes de pensées et de fonctionnement.

Comment accompagner au mieux les transformations ?

Le concept d’apprentissage de l’entreprise est positif tant qu’il est exploité de la meilleure façon. Cependant, on se rend facilement compte que nous sommes toujours dans ce processus de découverte et d’apprentissage constant peu importe le type d’organisation. Il n’existe pas de méthode miracle pour se lancer dans l’apprentissage mais il faut simplement intégrer que la force du collectif a tout son intérêt dans toutes les configurations organisationnelles. Il n’y a que les dirigeants ambitieux et conscients de l’importance de cette transformation qui peuvent accompagner efficacement cette dynamique de changement et garantir le succès de leur activité tout entière.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici

 

Recommandé pour vous