SIM-PHONIE Communication Sàrl: Interprétation, traduction et sous-titrage de haut vol

17 novembre 2020

Par Didi Habel

Sabine NONHEBEL, grande voyageuse dans ses années de jeunesse, est passionnée par son métier. Après avoir vécu aux États-Unis puis en France pendant plusieurs années, la directrice de sim-phonie Communication Sàrl, de langue maternelle allemande, a suivi une formation poussée d’interprète de conférence et de traductrice qui lui a ouvert les portes des grandes institutions internationales. Elle a ainsi travaillé dix années comme traductrice dans le domaine judiciaire en Allemagne, puis deux ans comme responsable d’un service de traduction à Genève. La maturité professionnelle lui a donné l’envie de s’installer à son compte. Elle crée donc l’entreprise individuelle sim-phonie, qui devient sim-phonie Communication Sàrl en 2019, et en dix années de pratique en free-lance, elle se constitue un vaste réseau très solide.

sim-phonie, société d’interprétation-traduction installée à Bienne, permet à Sabine NONHEBEL d’asseoir sa collaboration avec les collègues de son réseau, notamment en ayant le statut juridique pour pouvoir répondre à des appels d’offres. L’objectif final de toutes ces démarches est de proposer une large palette de services à ses clients. Ainsi, avec sa vingtaine de consœurs et confrères, elle propose des services d’interprétation et de  traduction dans de nombreuses langues. Mais c’est en français, en allemand, en anglais et en italien que les demandes sont les plus nombreuses.

sim-phonie s’adresse à une clientèle très variée : entreprises de toute taille, autorités publiques, organisations, associations… Tout organisateur de conférence, de réunion, de foire ou d’exposition peut faire appel à cette société innovatrice qui propose cinq types de prestations que nous présentons ici

1. Interprétation simultanée

Parfois aussi appelée traduction simultanée, traduction en live ou traduction synchronisée, l’interprétation simultanée désigne la restitution (presque) simultanée du discours dans une autre langue.

Que ce soit dans le cadre d’une formation interne, d’un atelier, d’une assemblée générale ou d’une grande conférence spécialisée, chaque participant est en droit de comprendre parfaitement le message exprimé dans le discours original, afin de partager les mêmes connaissances que le reste de l’auditoire et d’être en mesure d’en discuter en toute connaissance de cause.

Les interprètes de sim-phonie travaillent avec une concentration totale et une précision absolue, que l’auditoire se résume à un seul individu ou se compose de plusieurs milliers de personnes.

2. Sous-titrage

L’audiovisuel gagnant sans cesse en importance, le sous-titrage sur support filmique est en augmentation constante.

Ainsi, de plus en plus d’entreprises du secteur privé sous-titrent leurs vidéos d’entreprise, soit pour les publier sur les réseaux sociaux, soit pour les utiliser à l’interne ; et dans le secteur de la télévision, le nombre de programmes de télévision sous-titrés augmente continuellement (p. ex. émissions d’information, documentaires, films de fiction).

Les sous-titres sont produits sur la base d’un support filmique préenregistré. Le texte parlé est restitué de manière cohérente, correcte et adéquate du point de vue linguistique. De plus, les sous-titres doivent être faciles à lire.

Le sous-titrage est donc une forme de traduction d’un texte parlé dont le résultat est un texte écrit.

3. Sous-titrage en direct : respeaking

Dans le cadre du sous-titrage en direct ou respeaking, les sous-titres sont produits en direct, sur la base d’un texte parlé, et ne peuvent pas être préparés à l’avance (p. ex. interviews ou émissions diffusées en direct).

Dans ce type de sous-titrage, les sous-titres sont produits en temps réel. Le respeaker écoute le texte parlé en temps réel et dicte le contenu, y compris la ponctuation, dans un microphone. Un logiciel de reconnaissance vocale transforme ensuite ces données vocales en texte écrit. Le respeaker vérifie alors le contenu et l’orthographe, fait les corrections nécessaires et diffuse les sous-titres le plus rapidement possible.

Le respeaking est donc une forme d’interprétation simultanée dont le résultat est un texte écrit (sous-titres).

Tout comme l’interprétation simultanée, le respeaking exige d’excellentes compétences linguistiques, une très bonne concentration, de la vivacité d’esprit, une grande résistance au stress et la capacité de faire plusieurs choses simultanément (multitasking) : il faut écouter et, en même temps, analyser et reproduire de manière adéquate et cohérente ce qu’on a entendu. Dans un contexte de diffusion en direct, le respeaker doit faire face au stress et à l’urgence, le tout dans un environnement technique complexe.

4. Traduction de documents écrits

sim-phonie assure aussi un service de traduction, c’est-à-dire la transmission d’un texte écrit dans une autre langue.

Ce n’est pas une simple question de mots, mais aussi de message, car la traduction a pour but de transposer dans une nouvelle langue les idées et les sentiments exprimés dans le texte d’origine – et toute une culture exprimée en un mot, s’il le faut.

Pour offrir une qualité de traduction irréprochable, Sabine NONHEBEL veille à ce que toutes les traductions soient effectuées par des professionnels dans leur langue maternelle. Ainsi, elle gère elle-même les traductions vers l’allemand, alors que toutes ses traductions vers le français sont effectuées par Versions Originales Sàrl, une société partenaire basée à Neuchâtel.

5. Formation

Forte d’une longue expérience comme chargée de cours, Sabine NONHEBEL met à la disposition de ses consœurs et confrères son studio d’interprétation équipé à la pointe du progrès, afin qu’ils puissent venir s’exercer et peaufiner leurs compétences. Elle leur propose également des cours de perfectionnement sur mesure.

Le premier studio d’interprétation simultanée en ligne en Suisse

Conférences en ligne (virtuelles et hybrides)

Pendant la crise sanitaire du printemps 2020, les réunions physiques étaient interdites et, par conséquent, les activités d’interprétation s’étaient arrêtées, contrairement à la traduction pour laquelle il y avait toujours des demandes.

Dès le début de la crise du coronavirus, les entreprises ont commencé à organiser des conférences en ligne, mais la plupart des outils utilisés pour ces réunions organisées depuis le home office (p. ex. ZOOM, MS Teams, Skype) ne permettaient pas d’ajouter un canal pour l’interprétation simultanée. De ce fait, il était difficile, voire impossible, de tenir une conférence virtuelle ou hybride en plusieurs langues.

Cette situation a incité Sabine NONHEBEL à développer un nouveau concept : avec les techniciens de conférence de la société BlackPearl Production, elle a installé le premier studio d’interprétation simultanée en ligne au centre de la Suisse, à Bienne. Ce studio est doté de deux cabines d’interprétation avec de grands écrans et tout le matériel son et image nécessaire à l’exercice du métier.

Ainsi, sim-phonie propose désormais ses services d’interprétation simultanée en ligne, couplant des participants sur place et d’autres à distance.

Sabine NONHEBEL est intimement convaincue qu’à l’avenir, de plus en plus de conférences seront organisées en ligne. Même si l’échange via Internet n’est pas comparable aux interactions en réunion présentielle, cette formule permet de faire l’économie de longues heures de trajet ainsi que celle des frais de voyage, de location d’une salle de réunion et des repas.

sim-phonie a ainsi développé un concept innovateur et unique en Suisse.

La concurrence des algorithmes : de la poudre aux yeux

Dans le domaine des traductions écrites, l’intelligence artificielle joue un rôle de plus en plus important ; d’aucuns pensent même que les algorithmes deviendront des concurrents directs des traducteurs-interprètes dans un proche avenir. « Il ne faut pas se mentir, les algorithmes ont fait d’énormes progrès. Mais on a tendance à se laisser ʺbercerʺ, à faire confiance à l’automatisation des traductions qui donnent l’impression d’être correctes. Nous, les traducteurs-interprètes, y voyons bien les failles », explique Sabine NONHEBEL. Sur la vidéo de son site internet, elle cite : « Il n’y a pas anguille sous roche, je ne vais pas noyer le poisson, j’ai besoin d’un délai de grâce pour ne pas aller aux congres sans crochet. » Comment un algorithme peut-il traduire la subtilité des expressions, nombreuses dans notre langage, sans déformer le propos ? « Il est arrivé que des clients nous demandent la correction d’une traduction réalisée par un algorithme. À chaque fois, nous avons passé plus de temps à reprendre le texte que si nous avions traduit directement. C’est une demande qui s’est éteinte d’elle-même, car les clients se sont rendus à l’évidence. » Bref, il n’est pas encore né l’algorithme qui remplacera l’interprète-traducteur. Au mieux, c’est un outil dont les traducteurs-interprètes peuvent se servir afin de pouvoir travailler plus vite.

Résolument tournée vers l’avenir, la société sim-phonie a encore de beaux jours devant elle !

Pour plus d’information sim-phonie Communication Sàrl

Retrouvez l’ensemble de nos Portraits ici

 

Recommandé pour vous