Souveraineté industrielle et patriotisme économique : Deux priorités des programmes électoraux

21 novembre 2021

Par Mohammed Abdelaziz BENKAMLA – Enseignant-chercheur, Université d’Oran 2 – Algérie

La crise sanitaire de la Covid-19 porte, dans sa profondeur, deux enseignements majeurs pour tous les Etats du monde, à savoir l’autonomie industrielle et le patriotisme économique. Aujourd’hui, la nécessité de revenir à la souveraineté industrielle s’impose, plus que jamais, dans les débats des élites et même dans les revendications citoyennes. Alors, c’est une prise de conscience générale du danger de la dépendance industrielle aux pays tiers. De plus, ces deux dernières années, l’expérience a montré à quel point la dépendance industrielle, suite à la délocalisation massive, fragilise les équilibres macroéconomiques. Et, plusieurs dirigeants se sont confrontés à une triste réalité notamment, la précarité économique. Pour cela, les programmes électoraux et les débats politiques constructifs devront s’accentuer sur le patriotisme économique et l’industrie de demain avec une tendance unique qui est la souveraineté, car l’enjeu est de grande envergure.

Souveraineté industrielle et patriotisme économique : Un projet électoral d’une urgence absolue

 Plusieurs questions d’ordre économique, politique, écologique, sociale, culturelle et même sécuritaire, représentent des préoccupations citoyennes. Alors, afin de répondre à toutes ces questions, il est nécessaire de définir un projet électoral portant les aspects d’une mise en place de la souveraineté industrielle et le patriotisme économique.

 Pour un redécollage économique, il est évident d’analyser toutes les préoccupations dans une vision globalisatrice externe pour définir le dénominateur commun entre elles. A cet effet, la baisse du pouvoir d’achat, la précarité sociale, la déviation éducative, le non-respect des valeurs de la république, la violence urbaine, le chômage, le refus de l’immigration, le communautarisme, l’absence des valeurs morales, l’éloignement culturel, la fuite des cerveaux,… sont des résultats d’une politique économique laxiste.          

En revanche, la souveraineté industrielle et le patriotisme économique représentent un remède à tous les maux de la société. Ils sont deux piliers à toute politique mise en place. Ainsi, le bien-être social se réalise par la solidité de l’économie nationale et les opportunités offertes à ses citoyens.          

Souveraineté industrielle et patriotisme économique : Sont-ils réalisables ?

 Afin de répondre à cette question, l’importance est donnée à l’attractivité de l’économie. Parce que la consommation locale, l’investissement local, l’épargne locale, le tourisme local, sont réalisables sauf si les conditions de l’attractivité sont réunies.

 L’attractivité est un concept multidimensionnel. En économie, l’attractivité se conjugue par l’attractivité fiscale (souplesse des règles), l’attractivité politique (Stabilité, transparence), l’attractivité territoriale (infrastructures), l’attractivité financière (épargne, masse monétaire, taux d’intérêt), l’attractivité juridique (stabilité législative), l’attractivité humaine (qualification de la main d’œuvre, réduction des charges sociales).

Enfin, le montage d’un programme électoral doit prendre en priorité la souveraineté industrielle et le patriotisme économique, afin de tracer le chemin vers un développement économique sain et durable.   

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici   

 

Recommandé pour vous