Un crash immobilier en Suisse romande? Absolument pas!

13 septembre 2019

Depuis quelques semaines, le spectre d’une chute du marché immobilier romand fait son retour sur le devant de la scène médiatique. Pourtant, à y regarder de plus près, la réalité des chiffres indique une tendance totalement différente. Comme le confirme Laurent Pannatier, directeur de l’agence lausannoise Proximmo: «Durant le premier semestre de cette année, le nombre total de nos transactions a augmenté de 45%. Chaque semaine, nous vendons des appartements ou des maisons, le délai moyen pour une vente se situe entre deux et trois semaines, cela démontre la vitalité de la demande. Au sein de notre agence, les demandes des clients ont augmenté de plus de 60%. C’est pourquoi nous allons doubler nos effectifs au sein de Proximmo d’ici peu.»

Des chiffres qui démontrent que le marché reste extrêmement dynamique en Suisse romande. Les taux hypothécaires historiquement bas, l’absence de rendements pour les comptes épargnes et la bonne tenue de l’économie romande, en sont les principales raisons. Laurent Pannatier ajoute: «La clientèle des investisseurs est également en forte augmentation. Ces personnes recherchent des immeubles de rendement, mais aussi de plus petits lots achetés par des privés pour un investissement sur le moyen-long terme.»

Concernant l’évolution des critères, l’attrait pour les centres urbains se confirme toujours davantage. Cela concerne les retraités qui souhaitent éviter les déplacements, mais aussi les jeunes actifs. «La demande pour des biens ultra-centrés est extrêmement forte, mais ce type de logement est très rare. Nous constatons également un intérêt croissant pour le neuf. Les promotions partent très vite. Je viens de recevoir plus de 600 demandes d’inscription pour un nouveau projet de villas à Lausanne et ce, sans avoir communiqué sur le projet en question. C’est de la folie!» Et de conclure: «En ce qui concerne les prix, on note une légère augmentation depuis un an, notamment pour les biens en ville et dans la proche périphérie. Cette tendance devrait se poursuivre ces prochains mois.»

Plus d’informations sur www.proximmo.ch

 

Recommandé pour vous