Un seul destin : coopérer !

27 avril 2019

Par Narcisse Niclass

L’esprit de coopération, le consensus sont des qualités bien développées dans la culture helvétique. La population suisse sait chercher et trouver le dénominateur commun qui favorisera une avancée constructive de la société. Les coopératives, les consortiums et les accords entre communes, cantons, institutions publiques sont plus développés entre les Alpes et le Jura que chez nos voisins européens.

Nos membres ont de l’expérience et savent que les relations se construisent

Depuis des siècles, ces montagnards, pauvres, ont dû coopérer pour survivre. Un sol difficile, un sous-sol sans richesses, un climat rigoureux ont enseigné la voie de la sagesse : une vie frugale, faire des réserves de nourritures de son agriculture, récupérer, recycler et résister pour arriver, chaque année, au printemps. Jusque dans les années soixante, le bilan écologique devait être favorable. Depuis les années 1990, c’est la catastrophe. Consolation, nous sommes huit millions de consommateurs en Suisse mais nous mangeons pour 24 millions.

La C-PIC (Coopérative Pôle Innovation Compétence) s’est résolument engagée pour une économie durable. Nos statuts sont notre philosophie et nos actes sont en harmonie avec notre volonté commune. Pour nos quatre premières années d’existence, nous avons atteint nos objectifs en nombre de coopérateurs, de parts et de projets. Nous sommes engagés sur divers défis que nous accompagnons selon notre politique. Nous avons aussi clôturé certains dossiers toujours selon la ligne définie et notre mode de travail. Nous sommes en 2019, en une année cruciale, et devons augmenter nos ressources grâce à l’adhésion de nouveaux coopérateurs. Nous devons également adapter notre fonctionnement sur la base de notre jeune expérience. En interne, nous avons les compétences pour assurer notre pérennité et notre croissance. Dans les milieux de l’invention et du développement de projets, nous sommes uniques. Nous devons réussir notre mission afin de devenir un modèle dans l’accompagnement des artisans, des patrons de PME, des indépendants créatifs et actifs.

L’esprit coopératif signifie que pour bénéficier des services de la C-PIC, il faut être coopérateur. Notre but n’est pas d’élargir encore l’offre large et généreuse des outils officiels d’aide à la création d’entreprises. Nous ne recherchons pas les étudiants, les lanceurs de startups, les jeunes créateurs qui ont besoin d’un coach et de capital-risque. En adhérant à notre société, un coopérateur rejoint aussi un groupe de partenaires, d’amis, avec qui il aura une collaboration simple et directe. Nos membres ont de l’expérience, du caractère et savent que les relations se construisent et que les échanges se nourrissent. Nous sommes une organisation qui affiche son prix clairement au menu. Nous parlons tous le même langage et nos expériences sont notre premier retour sur investissement. Bienvenus au club.

 

Recommandé pour vous