Investir dans les technologies sans faire l’impasse sur les talents

16 juin 2021

S’orienter dans le numérique ne se cantonne pas simplement à prévoir des équipements et autres logiciels, notamment de capture, ou encore de traitement d’informations et leur analyse, car un tel investissement ne correspond en réalité qu’à une partie de l’investissement total à envisager. L’autre part à attribuer par l’entreprise consiste à développer l’organisation avec l’acquisition des meilleurs talents et sous un angle pluridisciplinaire.

Penser « nouvelles technologies »

Sachant qu’il faut prévoir non seulement l’implémentation des nouvelles technologies, mais également réfléchir en tant que tel, cette manœuvre demande un plan solide. Il faut donc que les personnes pensent « nouvelles technologies », car elles requièrent que les rôles et les pensées soient définis dans ce sens tout comme les responsabilités afin que cette transformation soit totalement intégrée de l’investissement.

L’entreprise doit par conséquent organiser des équipes pluridisciplinaires dans lesquelles les effectifs alloués au marketing, aux technologies et à la distribution puissent travailler collectivement à l’image d’une start-up en faisant preuve de synergie alliant collaboration et partage afin d’exploiter au mieux les technologies.

Ainsi ces équipes seront en position favorable pour répondre au changement, car elles pourront créer des solutions en adéquation avec le secteur de la technologie tant en ce qui concerne les possibilités que les besoins réels. Elles seront en mesure de déterminer leurs nouvelles normes de travail en s’investissant dans le fonctionnement du sprint et le design thinking, ce qui captera inévitablement les véritables génies du domaine du numérique tout en les fidélisant.

Ne pas prendre le risque d’être dépassé

Après avoir consacré un investissement dans ces nouveaux dispositifs, il ne faut pas persévérer à travailler en imaginant qu’il s’agit juste de versions nouvelles d’anciens dispositifs. Le Big Data consiste à se débarrasser des anciennes formes de communication avec le consommateur, car dans le cas contraire si la planification de cette transformation n’est pas à la hauteur, que le changement n’est pas effectué en profondeur, c’est prendre le risque d’être dépassé par les autres entreprises et d’avoir investi pour rien de tangible.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Décryptage ici

 

Recommandé pour vous