La pénurie d’hygiénistes touche de plein fouet les cliniques dentaires

21 février 2020

Premier centre suisse spécialisé dans la prévention et l’hygiène dentaire, la CHD (Clinique d’Hygiène Dentaire) constate l’aggravation de la pénurie d’hygiénistes dentaires sur l’arc lémanique. Une réalité qui inquiète Sofian Ameur, gérant de l’antenne genevoise de la CHD: «Il est extrêmement difficile de recruter du nouveau personnel. La seule école disponible en Suisse romande est à Genève et une vingtaine d’hygiénistes terminent chaque année leur formation. Autant le dire, elles ne tardent pas à se faire engager.»  

Son associé à Lausanne, Robin Thomas, partage ce point de vue: «La base même de notre profession devrait être tournée vers la prévention grâce aux hygiénistes, mais celles-ci sont en nombre insuffisant et sont contraintes de proposer des délais de rendez-vous ou de contrôles largement trop longs. Ceux-ci entrainent de façon logique une augmentation de la prévalence de pathologies orales comme les caries et les problèmes de déchaussement, qui pourraient simplement être évitées.»

Pour faire face à cette réalité, la CHD mise sur la prévention afin d’intercepter les pathologies avant leur aggravation. Sofian Ameur précise: «Alors que les coûts de la santé augmentent et que les maladies bucco-dentaires sont en recrudescence, la prévention et l’hygiène dentaire ont leur rôle à jouer. Avec une bonne hygiène, nous pouvons tous nous assurer une santé bucco-dentaire sur le long terme et ainsi éviter toute maladie ou complication, quelle que soit notre tranche d’âge.» Autre tendance de fond constatée dans le secteur de l’hygiène dentaire, la féminisation du métier. Robin Thomas conclut: «Dans nos deux cliniques, environ 95% du personnel sont des femmes. Cela concerne les postes d’hygiéniste dentaire, mais aussi ceux de cadre. Nous en sommes fiers.»

Plus d’informations sur  https://www.cliniquehygienedentaire.ch/

 

Recommandé pour vous