Le marché automobile démarre bien la nouvelle année

10 février 2019

La nouvelle année démarre très bien pour le marché des voitures de
tourisme neuves en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein.
Les 20 931 nouvelles immatriculations font du mois écoulé le deuxième
meilleur janvier des six dernières années. Le record de l’année
précédente a certes été manqué de peu, soit de 3,4 %, mais il faut
remonter jusqu’à 2013 pour trouver un autre meilleur début d’année
pour le marché automobile suisse. Les propulsions alternatives ont
présenté une part de marché élevée de 8,2 % en janvier, et les
voitures électriques ont presque réussi à doubler leur part du marché
par rapport à l’année dernière.

Le mois dernier, exactement 434 voitures de tourisme purement
électriques ont été immatriculées pour la première fois, ce qui
correspond à une hausse de 77,1 % comparé à janvier 2018. Leur part
du marché était de 2,1 %, comparé à 1,1 % il y a une année. Les
véhicules hybrides associant moteur à combustion et moteur électrique
viennent compléter l’excellent début d’année pour les propulsions
alternatives: leur part dans les nouvelles mises en circulation a
atteint 6,1 %. En janvier de l’année passée, ce taux était encore de
4,3 %. Les autres véhicules alternatifs immatriculés au cours du mois
derniers sont des modèles alimentés au gaz naturel/biogaz (GNC).

«Nous sommes très satisfaits de ce début d’année», commente le
porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik. «Non seulement les
chiffres de janvier sont un signe positif, le développement des
commandes entrantes rendent également nos membres confiants pour la
suite de l’année. Nous voulons définitivement atteindre à nouveau 300
000 immatriculations.» En 2019, on pourra en outre observer une
progression conséquente des voitures électriques rechargeables,
c’est-à-dire des hybrides plug-in et des modèles purement
électriques. Et en 2020, les véhicules dits «enfichables» doivent
représenter dix pour cent du marché des véhicules neufs selon
l’objectif «10/20» d’auto-suisse, niveau indispensable pour
respecter. Les valeurs limites plus strictes en matière de CO2
entrant alors en vigueur. «Au cours de l’année, les concessionnaires
mettront en vente de nombreuses nouveautés électriques de diverses
marques», ajoute Wolnik. «Et naturellement, en mars, le Salon de
l’auto offrira de nouveau un aperçu fascinant des efforts gigantesque
de l’industrie automobile pour l’environnement.»

 

Recommandé pour vous