L’Orchestre des Nations Unies se réinvente et devient l’Orchestre des Nations

3 mars 2019

Un nouveau nom qui souligne une nouvelle ambition : être l’un des meilleurs orchestres amateurs du monde

Créé en 2011, l’Orchestre des Nations Unies est devenu un symbole de partage interculturel. Véhiculant l’esprit et les valeurs des Nations Unies, cet orchestre vise à concilier musique symphonique et démarche humanitaire, et à mettre la musique classique à la portée du plus grand nombre.

Après 8 ans et plus de 50 concerts, la structure s’appellera désormais l’Orchestre des Nations. Elle entend amplifier sa mission de partage, pour faire découvrir à un public toujours plus large et multi générationnel les chefs d’œuvres de la musique classique symphonique. L’Orchestre des Nations devient par ailleurs une fondation et exprime ainsi une nouvelle ambition : élargir ses actions en faveur des plus démunis.

La direction musicale de l’Orchestre des Nations reste assurée par Antoine Marguier, fondateur du projet et la Présidence d’honneur par Monsieur Michael Møller, Directeur Général de l’Office des Nations Unies à Genève.

Le concert inaugural de l’Orchestre des Nations se tiendra le vendredi 15 mars 2019 à 20h00, au Victoria Hall de Genève, en partenariat avec Reporters sans frontières (RSF) Suisse. Le soliste de la soirée sera le violoncelliste Gautier Capuçon.

Un orchestre d’amateurs de haut niveau…

L’Orchestre des Nations réunit des musiciens amateurs de haut niveau. Issus de tous les continents, tous ont poursuivi des études instrumentales avant de s’orienter dans des parcours professionnels différents. Grâce à un encadrement musical d’exception, l’Orchestre des Nations permet à ces musiciens de concrétiser leur rêve : jouer à un niveau professionnel, en donnant le meilleur d’eux- mêmes.

… dirigé par un chef d’orchestre de renommée internationale

Chef d’orchestre internationalement reconnu, Antoine Manguier a décidé, en 2011, de mettre son expérience au service d’un challenge : créer le meilleur orchestre d’amateurs du monde.

Grâce à un minutieux travail de pédagogie et de construction, l’orchestre a développé une qualité exceptionnelle de prestations et peut se targuer d’avoir attiré les plus grands solistes, comme Maxim Vengerov, Khatia Buniatishvili, ou encore Camille et Julie Berthollet. On lui doit également l’organisation de concerts de prestige, à l’instar de la soirée d’hommage à Ban Ki-moon, une tournée Music for Peace en Corée du Sud ou encore les nombreux concerts à travers la Suisse pour célébrer les 15 ans de son adhésion à l’Organisation des Nations Unies.

De nombreux concerts ont également été retransmis en radio, afin d’élargir leur portée auprès du public.

Communiqué de presse – 8 février 2019

Vendredi 15 mars 2019, 20h00 : concert inaugural de l’Orchestre des Nations, en partenariat avec Reporters sans frontières

Le concert inaugural de l’Orchestre des Nations se tiendra le vendredi 15 mars 2019 à 20h00, au Victoria Hall de Genève, en partenariat avec Reporters sans frontières (RSF) Suisse. Le soliste de la soirée sera le violoncelliste Gautier Capuçon.

Dirigé par Antoine Marguier, ce concert exceptionnel présentera trois chefs d’œuvres de la musique classique : l’Ouverture d’Egmont, de Ludwig van Beethoven, le Concerto pour violoncelle de Camille Saint-Saëns, auxquels s’ajoutera l’emblématique Symphonie du Nouveau Monde, d’Antonin Dvořák.

Les billets sont d’ores et déjà disponibles sur le site de l’Orchestre des Nations www.orchestredesnations.com

RSF est une organisation internationale qui défend et promeut la liberté de l’information. Elle aspire à ce que tous les êtres humains bénéficient d’informations leur permettant de connaître, comprendre et se forger une opinion sur les enjeux du monde et de leur environnement. Elle promeut la liberté, le pluralisme et l’indépendance du journalisme, notamment par la défense de ceux qui incarnent ces idéaux.

Une partie des bénéfices de ce concert ira au Fonds de soutien et de solidarité en faveur des journalistes et acteurs de l’information persécutés ou en danger de RSF.

L’Orchestre des Nations devient une fondation

La création de la Fondation Orchestre des Nations permettra à l’équipe administrative de l’orchestre de passer du bénévolat à la professionnalisation.

Elle exprime également une nouvelle ambition : élargir son action en faveur des plus démunis, tout en restant un symbole des valeurs universelles de paix et d’amitié des Nations Unies.

Grace à ce nouveau statut, l’Orchestre des Nations pourra désormais collecter des dons, notamment via l’Association des Amis de l’Orchestre des Nations. Ces dons permettront à l’orchestre de

• perfectionner sa qualité artistique et de continuer à élargir sa collaboration musicale avec les artistes les plus reconnus ;

• parrainer de jeunes solistes et intégrer des musiciens issus des cinq continents ;

• propager son message de paix et soutenir des organisations humanitaires, partout dans le monde.

 

Recommandé pour vous