3ème pilier, Oui mais lequel ?

11 mai 2020

Par Alain Canonica –Managing Director – FCG Private Finance SA

Les banques et les compagnies d’assurance offrent des produits d’épargne retraite. Mais quel établissement choisir, que recherche le client : sécurité ou de rendement, produit avec ou sans garantie à l’échéance du contrat/à la retraite, constitution de fonds propres pour l’acquisition d’un logement à titre de domicile principal, capital en cas de décès pour les proches ou prise en charge des primes par l’assureur en cas d’incapacité de travailler, 3a ou 3b, incidence fiscale ? Ce sont les premières questions qu’il faut se poser pour déterminer le produit qui conviendra le mieux à ses attentes et son profil d’épargnant.

Produit avec ou sans garantie de capital à l’échéance du contrat

Les contrats d’assurance vie qui offrent un capital garanti à l’échéance ont subi une importante évolution ces dernières années en raison de la baisse des taux d’intérêt. Les taux négatifs ne permettent plus aux assureurs de garantir pour les nouveaux contrats, le versement d’un capital garanti correspondant à la totalité des primes versées comme c’était le cas il y a encore quelques années. L’épargne bénéficiait d’un taux d’intérêt fixe sur la durée du contrat proche de 3% (taux technique) et permettait de garantir le versement d’un capital garanti équivalent voire plus élevé que la somme des primes versées (part d’épargne, de risque, frais et coûts de la garantie).

Avec les baisses successives du taux technique situé entre 0 et 0.25% à ce jour (0.25% maximum fixé par la FINMA), les nouveaux capitaux garantis sont situés entre 80 et 90% des primes payées. L’assuré ne perd en définitif pas d’argent, car il bénéficie en plus d’un capital en cas de décès et d’une couverture en cas d’incapacité de gain permettant de ne plus payer les primes pendant la durée de l’incapacité de travailler, celles-ci étant financées par l’assureur et garantissant le versement du capital à l’échéance en toute quiétude. Avec un produit offrant des possibilités de rendement supplémentaires, le capital à l’échéance à une forte probabilité d’être supérieur à l’ensemble des primes versées. Il faut naturellement tenir compte de l’incidence fiscale globale, le pilier 3a permettant de réduire la charge fiscale ce qui le rend vraiment attractif.

Plus de rendement, bien sûr, mais avec ou sans garantie

Les produits traditionnels bancaires ou d’assurances restent intéressants pour les personnes proches de la retraite (durée courte de 0 – 10 ans) et aussi pour la constitution des fonds propres. Pour les plus jeunes, il est conseillé d’opter pour un produit offrant des possibilités de rendement supplémentaires. En cas de hausse boursière, même moindre, le capital versé avec un produit sans garantie sera plus important qu’en optant pour un produit avec garantie en raison du coût de la garantie. En cas de baisses boursières, surtout durant les dernières années, le capital final pourrait être inférieur à ce qui a été versé. Un bon compromis pourrait reposer dans un mixte des deux solutions, l’une pour garantir un capital à la retraite, l’autre pour faire fructifier son argent avec une chance non négligeable de percevoir un capital nettement plus important sur du long terme. Au final, le profil de l’assuré et le choix des fonds/stratégie de placement seront déterminants.

Produits avec garantie: 3 catégories de produits

Pour les produits liés à des fonds de placements il faudra attendre l’échéance du contrat pour connaitre le capital qui sera versé tandis que pour les produits liés à des participations, le gain réalisé sera sécurisé chaque année sous la forme d’une augmentation garantie du capital à l’échéance. Une évolution négative des indices n’est pas répercutée sur le résultat, donc aucune prise de risque pour l’assuré qui sait ainsi en cours de contrat quel sera le nouveau capital garanti à l’échéance année après année. Les produits liés à des structurés sont plus difficiles à comprendre pour un client non initié, il y a sécurisation des plus-values en cours de contrat, solutions également très intéressantes. Il existe naturellement encore d’autres produits qui sont difficiles à catégoriser dans le tableau ci-dessus.

Alain Canonica

La grande complexité des produits sur le marché est une des raisons pourquoi nous recommandons de faire appel à un conseiller financier professionnel. Faites le bon choix pour votre future épargne retraite en suivant les conseils d’un spécialiste en prévoyance et patrimoine qui connait les produits du marché et saura sélectionner pour vous et sur la base des informations que vous lui transmettrez, votre meilleure solution. 

 

Recommandé pour vous