Affronter le marché du travail après 45 ans

20 mai 2020

Victime de l’effet Kleenex, après une mise au placard ou, pire, un licenciement, comment affronter le marché du travail après 45 ans? Premièrement, qui sont vos antagonistes? Des néophytes diplômés, en pleine force de l’âge, des jeunes loups qui sortent des écoles, leurs diplômes entre leurs crocs bien affûtés. Ne vous y tromper pas, ces derniers sont certes pleins de connaissances, d’un dynamisme à toute épreuve, et à court terme économiquement rentable, mais ils ne possèdent pas les compétences et les expériences que votre « grand âge » aura su développer.

Deuxièmement, qui êtes-vous? Un expert! Alors, jouez de votre sagesse, une stabilité qui saura compenser l’incertitude et les bouleversements du monde actuel. De toute évidence, l’entreprise se trouve tiraillée entre innovation, changement, et immuabilité! Un équilibre nécessaire et fragile à la fois.

Laissez donc aux juniors tout le loisir d’apporter les challenges et les frissons recherchés par le management et concentrez-vous sur votre capital. L’histoire de l’entreprise et sa culture suisse vous ont transmis : la conscience au travail, la fidélité, le respect de sa hiérarchie, de ses collègues, de ses fournisseurs et de ses clients, mais surtout une prédilection affirmée pour la qualité et le travail bien fait.

Toutes ces valeurs se perdent et s’avèrent extrêmement difficiles à perpétuer alors qu’elles font partie intégrante de l’ADN de votre entreprise, de son patrimoine culturel et donc des vôtres.

Valorisé, le senior peut jouer un rôle crucial dans la transmission de ces valeurs et le développement de compétences des novices. Pour vous l’expert, rien ne vous empêche d’acquérir les connaissances théoriques de vos adversaires.

La formation tout au long de la vie est assurément une des solutions les plus pertinentes aux maux des « 45 ans et plus » sur le marché du travail, aujourd’hui concurrentiel! Ainsi à armes égales, les juniors dénués d’expérience reprendront leur place naturelle de disciple avant de s’affirmer en garant des valeurs transmises.

 

Recommandé pour vous