Entreprises comment organiser les mesures santé et sécurité au travail (SST) ?

26 mai 2020

Par Eugénie Rousak

Portrait Fair 4 Safety SA

Créée en 2006, la société Fair 4 Safety SA ou F4S se spécialise dans la santé et la sécurité sur le lieu de travail au sens de la directive MSST 6508. Qu’elle agisse par le biais d’interventions au sein des entreprises et associations, de missions sur une durée de temps limitée ou de formations ouvertes à tous, la société œuvre dans toute la Suisse romande. Fournissant des services à plus de 500 clients, F4S est basée à Genève, tout en ayant une antenne à Bulle. Rencontre avec la responsable de la relation clients, Laurine Pitaval, et avec le directeur, Alain Meylan.

Monde économique : Le but premier de F4S est d’implémenter la directive MSST 6508. En quoi consiste cette obligation légale ?

Alain Meylan

Alain Meylan : La directive « Appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail » (MSST) est soumise aux lois fédérales, et principalement à la loi du travail et à la loi sur l’assurance accident ainsi que leurs ordonnances. Ces textes posent un certain nombre de conditions, de contraintes et d’obligations qui sont retranscrites dans la directive et obligent les entreprises à avoir une démarche pour la SST. Le degré d’application de la directive et les mesures de prévention nécessaires diffèrent en fonction des activités et de la taille des entreprises. Il est possible de répondre de trois façons à cette obligation établie par la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST). Ainsi, les grandes entreprises disposent souvent d’une organisation interne avec leurs propres chargés de sécurité. D’autres entreprises adhèrent à des associations professionnelles ; celles-ci mettent en place des solutions de branche en fixant les règles pour l’ensemble de la branche et en mettant à sa disposition des ressources pour l’aider à les mettre en œuvre. Par ailleurs, les entreprises peuvent adhérer à une solution individualisée auprès d’un partenaire certifié. Pour l’ensemble de ces situations, F4S peut accompagner toutes les entreprises dans n’importe quel domaine économique, individuellement ou collectivement, pour les aider à déployer leurs actions en SST et ainsi répondre à leurs obligations légales, y compris en matière de formation.

F4S peut accompagner toutes les entreprises dans n’importe quel domaine économique, pour les aider à déployer leurs actions en SST

Monde économique : Quels types d’intervention proposez-vous au sein des entreprises ?

Laurine Pitaval : Généralement, nous travaillons sous forme de contrat d’une durée de trois ans pour déployer notre solution type certifiée par la CFST. Nous débutons notre intervention par un état des lieux avec une visite des locaux pour déterminer la situation initiale et l’organisation interne. Ensuite, nous enchaînons rapidement sur la formation de la direction et de la personne de contact. C’est cette dernière qui sera l’interlocuteur principal entre F4S et son entreprise et qui déploiera le concept de sécurité à l’interne. Puis, nous sensibilisons l’ensemble des collaborateurs. Enfin, nous mettons en place un plan de mesures avec des délais prédéfinis, tout en effectuant des contrôles récurrents permettant une amélioration continuelle de la situation. Par exemple, l’établissement d’un plan de continuité d’activité (PCA) garantissant à une organisation la reprise et la continuité de ses activités à la suite d’un sinistre ou d’un événement perturbant gravement son fonctionnement normal tel que la crise sanitaire due au COVID-19. Ce schéma est notre manière principale de travailler, mais nous proposons également des mandats ponctuels, qui peuvent aller en complément d’une solution ou répondre à une demande spécifique.

La plus-value de F4S provient de cette diversité des compétences individuelles, avec des spécialistes de la santé, du bâtiment, de la chimie, de l’industrie ou encore de la psychologie du travail

Monde économique : À quel type d’entreprise votre offre s’adresse-t-elle ?

Alain Meylan et une partie de l’équipe F4S

Alain Meylan : F4S ayant été fondée par la FER Genève, c’est assez naturellement qu’une grande partie de nos clients proviennent de cette institution. Cela dit, nous travaillons avec l’ensemble des entreprises privées et publiques qui sont actives dans tous les secteurs d’activités. Nos clients sont les acteurs du bâtiment, les EMS, les régies avec le service de conciergerie, les hôtels, les restaurants, les commerces, les industriels, les banques, les communes et les institutions sociales. Quand il est question de SST, les premières images qui viennent à l’esprit sont des chantiers, des échafaudages ou encore des machines. Pourtant, il existe également des risques dans les bureaux, comme les troubles musculo-squelettiques dus à une mauvaise ergonomie de travail ou encore le burn-out qui est en constante augmentation. Même si ce dernier n’est pas considéré comme une maladie professionnelle, nous pouvons mettre en place des mesures physiques et organisationnelles pour le prévenir. 

Monde économique : Quelles compétences avez-vous au sein de votre équipe ?

Alain Meylan : Nos 13 collaborateurs sont tous des chargés ou ingénieurs de sécurité avec un passé professionnel très vaste. La plus-value de F4S provient de cette diversité des compétences individuelles, avec des spécialistes de la santé, du bâtiment, de la chimie, de l’industrie ou encore de la psychologie du travail, qui contribuent à notre intelligence collective.

Monde économique : Hormis la solution MSST, quels autres services proposez-vous ?

Laurine Pitaval : Parmi nos chargés de sécurité, certains ont également obtenu la spécialisation dans la protection incendie, selon les normes AEAI. Nous proposons donc notamment des contrats spécialisés pour la mise en place des concepts et des exercices d’évacuation, le contrôle des équipements et la formation des équipes de prévention incendie. Nous avons également des compétences pour d’autres prestations complémentaires SST en ergonomie, en prévention des risques psychosociaux, accrédités par Promotion Santé Suisse pour déployer la méthode Friendly Work Space Job-Stress-Analysis, et en système qualité. Par ailleurs, la société F4S a été reconnue par l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA) pour vérifier les normes environnementales dans la branche automobile.

Monde économique : Vous avez également un pôle formation. Que proposez-vous dans ce domaine ?

Laurine Pitaval : Si les trois quarts de nos activités se concentrent sur notre solution type, en tant qu’institution de formation certifiée eduQua, nous proposons aussi un grand nombre de cours ouverts à tous (p. ex. premiers secours, manipulation d’extincteurs, concierges, peinture au plomb, parcours sécurité). Flexible et réactive, l’équipe de F4S a la capacité de créer rapidement de nouvelles formations sur d’autres thèmes en lien avec la SST. Dès septembre 2020, nous mettrons en place un cursus de formation visant à obtenir le nouveau brevet fédéral de spécialiste de la sécurité au travail et protection de la santé (STPS).

Flexible et réactive, l’équipe de F4S a la capacité de créer rapidement de nouvelles formations sur d’autres thèmes en lien avec la SST

www.https://f4s

Retrouvez l’ensemble de nos interview ici

 

Recommandé pour vous