Les enjeux de l’entretien d’embauche de demain

12 avril 2021

L’avenue du Covid-19 dans un monde en pleine mutation technologique, a favorisé la politique de bon nombre d’entreprises en matière d’entretien d’embauche. Bien que certaines d’entre elles emploient encore la méthode traditionnelle d’embauche, où il est question de mettre toutes les chances de son côté tant sur l’aspect physique, intellectuel que moral, cette méthode a été néanmoins très appréciée par certains recruteurs, bien qu’elle semblait parfois frustrante pour les candidats et candidates. Disons donc que l’avènement du Covid-19 a sur ce point de vue, joué un rôle important dans la mutation des politiques d’embauche des recruteurs.

Que diriez-vous de passer un entretien d’embauche depuis votre domicile, sans que le besoin de se déplacer ou de fixer un rendez-vous ne soit exigé ? Vous le trouverez plus facile sûrement. Heureusement, la technologie nous permet déjà d’aller au-delà de nos imaginations. De nos jours, il est maintenant question de penser futur et de s’y adapter. Les entretiens d’embauche de demain ont pris une nouvelle tournure avec les recruteurs et recruteuses qui actuellement, ont pensé à utiliser nouvelle une méthode beaucoup plus soft et plus adaptée aux différents profils recherchés, l’entretien d’embauche via la webcam.

Vous vous demandez sûrement comment cela fonctionne. Le procédé est très simple, il vous faudra tout simplement vous munir d’une très bonne connexion, et d’une webcam parfaitement fonctionnelle. Cependant, vous devez trouver un créneau horaire dans l’emploi du temps personnel qui vous permettra de passer votre entretien en ligne. Une fois connecté le jour J, rendez-vous sur la plateforme de l’entretien, vous répondrez ensuite à une série de questions préenregistrées qui vous seront posées. Notez que ces questions sont en rapport avec votre description, votre parcours, votre motivation, et certaines d’entre elles peuvent être personnelles. Dans cette étape, vous devez vous imaginer en face d’un recruteur, car les expressions faciales sont bien plus prises en compte que le vocabulaire employé. Sachez également que votre entretien d’embauche est automatiquement enregistré par vidéo par les recruteurs, et vous n’aurez pas la possibilité de revenir sur vos questions précédentes pour les modifier.

Par la suite, les chargés de recrutement s’occuperont de la partie la plus essentielle, celle d’évaluer votre polyvalence et votre vivacité d’esprit, sur la base des petits exercices ou jeux qu’ils vous proposeront. Ensuite, tous les critères examinés sont ajoutés afin de comparer les nouveaux candidats avec les anciens occupants des postes requis. L’intelligence artificielle joue justement un rôle important à ce stade, elle donne facilement la possibilité aux recruteurs de faire un tri minutieux, et d’évaluer à chaque fois les critères retenus pour embaucher les candidats au poste à pourvoir. Vous devez aussi savoir qu’au moment de l’entretien, aucune information détaillée ne vous sera fournie, et aucun recruteur ne vous assistera pour vous relancer à chaque fois. Le temps qui vous est donné est très compté, et vous devez tout faire pour tout gérer sans stress comme à l’ordinaire.

Aux USA, cette méthode est plus connue sous le nom d’AVI (Asynchronous Video Interview pour entretien vidéo asynhrone en français). Son efficacité a été testée par plusieurs entreprises. Cependant, la limite que présente ce dispositif est un manque d’humanité qui suscite toutefois un malaise chez certaines personnes, donnant l’impression aux postulants de se faire passer pour des êtres dont la valeur n’est appréciable qu’après une certaine condition respectée, tel un concours à passer pour gagner une place qu’on mérite naturellement d’avoir. Le second inconvénient est le temps très limité des réponses, cela donne l’impression de n’avoir aucune importance aux yeux des recruteurs, et que seul le planning du candidat ne vaut pas plus que celui du recruteur ; dans ces conditions, le candidat peut se sentir lésé et avoir l’impression de perdre inutilement son temps, et que ses compétences ne sont pas autant sollicitées que ça. Le troisième inconvénient est l’impossibilité pour le candidat d’enregistrer ses réponses pour y revenir plus tard en vue de les modifier ; l’enregistrement est automatique et irréversible, seuls les recruteurs ont le droit d’y revenir autant de fois qu’ils le souhaitent pour examiner les différents critères exposés. De plus, il n’est plus possible à ce stade de discuter du salaire ou du contenu du poste lors de l’entretien virtuel.

Retrouvez l’ensemble des articles Gestion d’Entreprises ici

 

Recommandé pour vous