Quelles similitudes entre crise du Covid-19 et crise financière de 2008, et quelle peut être la suite?

13 décembre 2020

IG Prime a interrogé 253 gestionnaires de hedge funds à travers le monde, dont 50 en Suisse, sur les similitudes et les différences existant entre la crise du Covid-19 et la crise financière mondiale de 2008. Les personnes interrogées ont identifié des domaines clés particulièrement impactés par le Covid-19 et ont défini trois étapes pour une reprise du secteur financier.

A l’apparition de la crise de coronavirus, beaucoup prédisaient une reprise économique rapide au second semestre, souvent décrite comme une reprise en V. La réalité s’avère plus sombre.

Crise du Covid 19 vs crise financière de 2008

De manière générale, les conséquences économiques du Covid-19 sont similaires à celles de la crise financière de 2008. La cause première de la crise financière de 2008 était une trop forte dépendance des Global Systemically Important Banks (G-SIBs) et ce que l’on nomme une «contamination au-delà des frontières». La crise du Covid-19 a, de même, révélé une dépendance des économies développées à des ressources produites exclusivement ou majoritairement dans d’autres pays. Avec un commerce international fortement entravé, le problème de «contamination au-delà des frontières» revient au premier plan.

En 2008, la crise débute par des problèmes sur les marchés immobilier et financier américains et n’affecte l’économie mondiale que dans un second temps. La pandémie de Covid-19 a eu quant à elle un effet immédiat bien plus radical et brutal sur toutes les économies. Elle survient, contrairement à la crise financière de 2008, très soudainement, ce qui a rendu le choc à court terme d’autant plus violent. La reprise économique devrait sans doute intervenir plus tôt, mais elle sera probablement plus lente qu’attendu, ce qui suggérerait plus la forme du célèbre Swoosh que d’un V bien symétrique.  

Les effets de la crise de Covid-19 sur les hedge funds

Dans le cadre de l’enquête d’IG Prime, les gestionnaires suisses de hedge funds identifient, à 92%, des similitudes entre la crise du Covid-19 et la crise financière mondiale de 2008 – contre 86% au R.-U., 69% à Singapour, 59% en Australie et 53% aux EAU.

S’agissant des effets de la crise du Covid-19 sur les hedge funds, la Suisse exprime, à 10% seulement, le moins d’avis «très négatifs». Toutefois, 82% estiment que la crise du Covid a eu un impact négatif – et ne trouvent à la crise aucun effet positif sur les hedge funds. 8% estiment qu’elle n’a eu aucune influence. Contrairement à leurs confrères des autres marchés, les gestionnaires de hedge funds suisses notent, à 62%, que la crise du Covid induit l’adoption de stratégies plus conservatrices avec une prise de risque moindre. Seuls 38% envisagent une stratégie d’investissement plus agressive, avec une plus grande prise de risque. Interrogés sur une possible diversification suite à la crise du Covid, quelque deux-tiers des répondants suisses disent ne pas envisager d’intégrer à leur portefeuille de nouvelles classes d’actifs. 22% répondent par l’affirmative et 14% sont indécis.

Sur la base des résultats de cette enquête, IG Prime a identifié trois étapes clés pour la reprise économique suite au Covid-19:

Donner la priorité à la santé et à la sécurité

Considérant les impacts économiques violents et soudains du Covid-19, les investisseurs doivent, à courte échéance, revoir leurs stratégies. Conserver des actifs traditionnellement forts à long terme semble être une stratégie solide. Il pourrait toutefois s’avérer nécessaire d’y ajouter des investissements à court terme, concentrés sur des actifs dits «sûrs face au Covid», comme les technologies Cloud ou les produits de santé.

Protéger l’économie

Il faut accepter qu’un endettement à long terme est inévitable pour préserver l’économie à court terme et empêcher un effondrement total. Il est prévu que l’endettement total des marché pour 2020 atteigne les 28,8 trillions de dollars US et que la dette publique globale due des états de l’OCDE passe de 47 à 52,7 trillions de dollars US.

La situation actuelle et son comparatif avec la crise financière de 2008 pourraient constituer le test idéal pour la fameuse théorie monétaire moderne (MMT). L’ascension de la MMT pourrait induire une appréciation des cryptomonnaies. Les gestionnaires de hedge funds suisses ont toutefois un avis critique sur cette théorie.

Se préparer pour la reprise

Les choses peuvent et vont se normaliser. Gestionnaires de hedge funds et investisseurs doivent s’y préparer et il n’est donc pas judicieux de se défaire d’actifs forts avant cette normalisation. S’il est important de savoir s’adapter et se retourner, trop s’éloigner des normes établies au sein du marché serait une erreur à long terme.

Hedge funds Tendances 2020/2021

Retrouvez l’ensemble des articles Décryptage ici

 

Recommandé pour vous