Déconfinement : meilleur moment pour changer de voiture ?

14 juillet 2020

Par Carine Raux

L’automobile est l’un des secteurs qui a le plus souffert du COVID-19 et du confinement. Les baisses de vente ont parfois atteint près de 90 % dans certains pays, et la Suisse n’a pas été épargnée.

Des parcs automobiles qui débordent

Avec le confinement, la vente des véhicules a pratiquement été stoppée net. Entre les véhicules vendus en attente de livraison, et les voitures neuves stockées en vue d’être vendues, les parcs automobiles se sont vite retrouvés engorgés. Or, l’immobilisation des véhicules cause plusieurs problèmes aux concessionnaires :

  • Une voiture à l’arrêt se déprécie rapidement ;
  • Un véhicule stocké coûte cher (assurance et entretien) ;
  • Les concessionnaires achètent souvent ces véhicules à crédit et doivent payer les intérêts sur les sommes empruntées tant qu’elles ne sont pas vendues.

Des remises automobiles jamais vues jusqu’alors

À la reprise de l’activité, il a fallu trouver des solutions pour écouler au plus vite les stocks de voitures. C’est ainsi que nous pouvons enregistrer des rabais historiques sur le neuf, avec parfois jusqu’à 45 % de réduction. La voiture d’occasion n’est pas en reste, même si les remises restent basses, comprises entre 5 et 10 %.  Ces primes de déstockage parlent d’elles-mêmes : c’est le moment où jamais d’acheter une voiture à petit prix.

Des offres de location très attractives

En Suisse, près d’un véhicule sur deux est financé par le biais du leasing (Plus d’info sur le Happy leasing d’Emil Frey aux Vernets). Forts de ce constat, de nombreux concessionnaires ont tout de suite pris l’initiative de proposer des avantages sur la Location Longue Durée (LLD) ou la Location avec Option d’Achat (LOA), afin d’écouler leur stock plus rapidement. Des constructeurs, comme Toyota, proposent ainsi de décaler les premières échéances à 2021, laissant aux propriétaires le temps de se remettre de la crise sanitaire et économique avant de commencer à payer leur véhicule.

De nouveaux bonus en faveur des véhicules à énergie verte

Le bouleversement du marché automobile est l’occasion de miser sur des véhicules propres, ayant un impact plus faible sur l’environnement, et de changer les habitudes des conducteurs. Si, en Suisse, le bonus écologique est presqu’inexistant, certains cantons ont décidé de faire évoluer le marché. C’est le cas du Valais, qui, comme de nombreux pays déjà, a mis en place une prime à l’achat d’un véhicule électrique ou hybride, mais également une prime pour l’installation d’une borne de recharge privée. Cette initiative ne sera sûrement pas la seule, et d’autres cantons devraient suivre le mouvement, facilitant l’accès aux véhicules électriques.

Les décisions prises pour relancer l’activité et désengorger les parcs automobiles suisses sont de toute évidence à l’avantage des acheteurs. C’est donc sans hésiter le moment de vous acheter la voiture de vos rêves !

Retrouvez l’ensemble de nos article Inside ici

 

Recommandé pour vous