Eva Ferri: le mariage de la technique et de la passion

26 juin 2019

Active depuis plus de vingt ans sur la Côte lémanique, à Genève et à l’étranger, Eva Ferri relève avec brio le défi de marier rigueur et créativité. Rencontre avec cette passionnée.

Monde Economique : Vous qualifiez l’architecte d’intérieurs de « véritable alchimiste ». Racontez-nous.

Eva Ferri : Parce qu’elle allie philosophie, innovation et travail de la matière en vue d’une métamorphose, l’alchimie correspond bien au regard que je porte sur mon métier. Dans l’acception moderne du terme, qui évoque également la magie, l’émotion intense, j’y retrouve ce que mes clients cherchent à vivre et qui constitue un important moteur dans mon travail de création et de réalisation.

C-BEGNINS
Rénovation d’un appartement en triplex.
Les volumes de l’entrée ont été repensés permettant d’harmoniser les espaces
ouverts avec la montée d’escaliers.

L’architecture d’intérieurs requiert des compétences d’une infinie richesse, du sens de l’esthétisme à l’habileté manuelle en passant par des connaissances poussées des matériaux. Le principal challenge consiste à trouver une union parfaite entre les caractéristiques des lieux à habiller et les désirs des clients, afin de mettre en valeur leur intérieur avec style et harmonie.

Monde Economique : Comment travaillez-vous ?

W-PRANGINS
Rénovation complète d’une maison sur la côte vaudoise dans un esprit
campagne chic.
L’entier du mobilier dessiné sur mesure.

Eva Ferri : La plupart des clients me contactent parce qu’ils ont eu un coup de cœur pour l’une de mes réalisations ou sur recommandation d’amis avec qui j’ai travaillé par le passé. Nous commençons par étudier les espaces à transformer ou réaménager, puis réalisons un book d’étude intégrant les plans, un dossier de tendances et des croquis. Cette étape permet de confronter les contraintes techniques aux attentes des clients tout en entrant dans le processus de création. Le succès d’un architecte d’intérieurs repose sur sa capacité à visualiser les choses, mais aussi à les matérialiser à travers ses réalisations. Pour ce faire, un solide réseau de fournisseurs et entrepreneurs sont là encore un gage de qualité et c’est un point auquel j’attache une importance toute particulière. L’exécution des travaux, c’est l’aboutissement de tout notre travail, le moment tant attendu où le rêve prend forme.

Monde Economique : Quel est votre coup de cœur du moment ?

R-GLAND
Création d’une nouvelle salle de bain exploitant l’espace sous-pente tout en
favorisant l’ esthétique et le rangement.

Eva Ferri : Ma dernière réalisation a été un gros coup de cœur. Nous avons traité aussi bien les intérieurs que les extérieurs de la maison et chaque détail de ce chantier complexe a été minutieusement élaboré. L’entrée de la demeure accueille un magnifique escalier en double volée que j’ai pris beaucoup de plaisir à dessiner, tout comme la cheminée et même les grilles de douche. À l’étage, nous avons reproduit une suite parentale et sa salle de bain dans l’esprit haussmannien, avec des sculptures sur bois entièrement réalisées à la main.

Pour ce projet, nous avons utilisé des matières et des savoir-faire ancestraux, comme la forge pour l’escalier, le cintrage du bois des marches ou encore l’utilisation de carreaux de ciment. La crédence de la cuisine, une fenêtre électrique qui s’ouvre sur une pergola à l’extérieur, a quant à elle constitué un véritable défi technique innovant que nous avons pu réaliser grâce à la virtuosité des entrepreneurs avec qui nous avons collaboré. L’enchantement du client a mis un magnifique point d’orgue à ce mandat.

Retrouvez ce coup de cœur ainsi que les autres réalisations d’Eva Ferri sur son site internet www.interieurs.ch.

 

Recommandé pour vous