La Fondation de Beaulieu : le premier anniversaire d’une nouvelle stratégie

17 février 2019

Si le site de Beaulieu reste connu de tous les habitants de Lausanne et même du canton de Vaud, la Fondation éponyme, elle, reste plus discrète. Et pourtant, depuis un an, elle œuvre au renouveau du site en concrétisant des projets d’ampleur et en nourrissant des ambitions fortes pour s’ancrer dans le développement de la cité.

Une Fondation pour faire vivre et dynamiser un cadre incontournable à Lausanne

Officiellement, c’est en l’an 2000, que la Fondation de Beaulieu voit le jour, avec à l’origine un objectif unique : la gestion patrimoniale du site. D’autres structures, comme MCH Beaulieu SA notamment, agissent alors en parallèle pour exploiter et dynamiser le Centre des Congrès et le Théâtre. En charge de ce patrimoine historique situé au cœur de la ville de Lausanne, la Fondation de Beaulieu a vu, dès 2016, ses compétences élargies.  Ainsi, si MCH continue de gérer quelques grands évènements, tels que « Habitat et Jardin », la Fondation de Beaulieu a repris une grande partie de la gestion événementielle. Elle a donc hérité de la maitrise de l‘ensemble de l’infrastructure, depuis sa gestion jusqu’à son animation. A la fin de l’année 2017, suite à la mise en évidence de graves dysfonctionnements, une nouvelle équipe de direction a été formée afin d’éclaircir la situation, de préparer l’avenir et de pérenniser le site.  C’est à l’occasion d’un premier bilan, après une année,que nous avons rencontré M. Nicolas Gigandet, directeur général de la Fondation de Beaulieu.

Une année 2018 riche et prometteuse

Après avoir analysé les résultats et les conséquences de la gestion de l’ancienne direction, il a été décidé de réduire le recours à l’externalisation, sans pour autant vouloir la faire disparaitre, et donc d’internaliser certaines fonctions-clé, notamment dans les domaines des finances et des ressources humaines. Parallèlement, la Fondation s’est pleinement consacrée à la poursuite de chantiers d’envergure, dont 3 marqueront les esprits cette année et au cours des suivantes.

« Depuis la Rentrée Académique 2018, l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source occupe l’aile Ouest du Palais de Beaulieu » nous explique M. Gigandet.  Outre la réussite de ce magnifique projet immobilier avec un locataire institutionnel permanent, l’arrivée de ce pôle Santé sur le site permet de redynamiser et revitaliser le lieu.

2018 marquera aussi une date importante pour l’avenir du Théâtre de Beaulieu, édifié au début des années 1950. Depuis 2014, la rénovation de ce théâtre était à l’ordre du jour, sans pouvoir susciter l’unanimité, notamment pour des raisons de coût. La Fondation a réussi, cette année, à fédérer tous les acteurs autour d’un projet ambitieux mais réaliste. Dès juillet 2019, les travaux commenceront pour une inauguration prévue début 2021. Remis aux normes du jour, le théâtre de 1800 places actuellement (contre 1600 à terme) sera reconfiguré pour offrir encore plus de confort et ainsi permettre une expérience plus intense aux artistes et aux spectateurs. Dans ce même esprit de renouveau, l’aile située au Suddu Théâtre sera également rénovée et transformée dans les mêmes délais pour accueillir le Tribunal Arbitral du Sport.

« Enfin, nous avons également consacré, au cours de l’année 2018, d’importants investissements àla rénovation des salles de la partie Congrès de Beaulieu » rajoute M. Gigandet. Ces nouvelles infrastructures viennent compléter plus de 30’000 m2 de halles d’exposition et de diverses salles plénières, offrant des espaces modulables et une capacité assise de 200 à 1800 places. La Fondation peut se féliciter d’un dynamisme progressivement retrouvé du site, qui accueille environ 250 évènements chaque année.

Un premier anniversaire annonciateur d’autres projets d’ampleur

Ce premier anniversaire de la nouvelle ère de la Fondation de Beaulieu est aussi l’occasion d’inscrire la stratégie dans la durée. Si le modèle économique est appelé à se transformer, la priorité sera toujours donnée à la gestion, la promotion et la valorisation du site, et ce à travers 4 axes principaux :

  • Les congrès et les manifestations,
  • Le spectacle et la culture,
  • La gérance locative et l’administration de PPE avec de nouveaux locataires et copropriétaires tels que l’Ecole La Source, le Béjart Ballet Lausanne, et le Tribunal Arbitral du Sport,
  • La Transformation des Halles Nord.

M. Gigandet se passionne à nous expliquer ce dernier projet d’envergure : « Lieu emblématique de Beaulieu, les Halles Nord ont marqué l’Age d’or des grandes foires publiques. Nous devons désormais nous adapter en imaginant ces Halles Nord comme un véritable lieu de vie et d’inspiration. Nous sommes au commencement du projet, et l’enjeu est passionnant ». C’est donc avec beaucoup de confiance et de sérénité, que la Fondation de Beaulieu peut marquer ce premier anniversaire, puisque dès 2019, alors que s’ouvrira le chantier du théâtre, un nouvel élan sera donné à ce cadre historique avec le début des phases préparatoires pour la transformation des Halles Nord.

Des projets ambitieux, des réalisations déjà bien ancrées dans la réalité, décidément la Fondation de Beaulieu risque de nous surprendre un peu plus chaque année. Rendez-vous est donc pris pour décembre 2019.

 

Recommandé pour vous