La Turquie, un pays dont les avantages sont trop peu connus par l’Europe

22 octobre 2018

Par Simay SOYLU – Directrice ERAI Turquie

Avec une production très active, une main d’œuvre peu chère et une proximité tant culturelle que géographique à l’Europe, la Turquie, pays dont la population approche les 80 millions d’habitants et dont plus de la moitié est âgée de moins de 31 ans est devenue en quelques dizaines d’années une plateforme de production et de commercialisation déterminante, située entre l’Europe et le Moyen-Orient. Malgré ses avantages évidents, le pays reste néanmoins méconnu de certains investisseurs étrangers qui n’ont pas connaissance du potentiel d’implantation qu’offre le pays.

Production flexible et qualitative aux normes européennes

Grâce à une qualité de production correspondant aux normes et réglementations européennes ainsi qu’à une main d’œuvre de grande qualité à moindre coût, la Turquie s’impose aujourd’hui parmi les plus grands producteurs du monde avec un fort enjeux dans les secteurs de l’automobile, du BTP, de l’aéronautique, du textile, de la plasturgie et du transport. En effet, la plupart des unités de production turques apportent le savoir-faire des pays européens via des accords bilatéraux ou l’embauche de personnel qualifié ayant étudié en Europe ou aux Etats Unis. Dans certains cas, un transfert de savoir est également mis en place avec l’accueil d’un ingénieur étranger dans les usines turques pour une formation du personnel sur plusieurs semaines, ce qui donne lieu à une qualité identique voire supérieure aux productions européennes. Il faut ajouter à cela une volonté véritable de recevoir les productions européennes de la part des turcs et un taux de la monnaie locale très bas, favorisant la réduction des couts de production en Turquie (1€=5TL en mai 2018). L’un des avantages indéniables auquel les productions européennes ont du mal à rivaliser est la flexibilité des unités de production turques à constituer des lignes de productions sur-mesure et à s’adapter à la demande en cours de route.

La simplicité d’implantation

De nombreuses très grandes entreprises ont compris ces avantages et se sont installées sur le territoire par le biais de moyens d’implantation différents tel que l’embauche d’un employé local en portage salarial, le partenariat avec des distributeurs locaux ou encore l’embauche d’un agent local. Néanmoins, lorsque le potentiel de l’entreprise reste très fort, les entreprises n’hésitent pas à créer une filiale, à racheter une entreprise locale ou faire une joint-venture et à s’implanter de façon durable et pérenne. Des sociétés comme ERAI Turquie sont présentes pour accompagner et conseiller les investisseurs hésitants ou ne sachant pas comment s’y prendre avec le marché turc. De manière générale, l’implantation des investisseurs étrangers est bien appréciée par le gouvernement turc qui soutient les agences d’aide au développement et crée des dispositifs ayant pour but de faciliter chaque étape de l’implantation des entreprises étrangères en Turquie.

Une proximité culturelle et géographique

La Turquie a toujours été un pays mystérieux pour ceux qui ne le connaissent pas en profondeur cependant, lorsqu’on s’en approche, on se rend vite compte que les apparences sont trompeuses : la grande métropole d’Istanbul est certes envoutante par son côté oriental mais elle ne dépaysera absolument pas l’homme d’affaire européen. La culture orientale a beau être encore très ancrée dans les us et coutumes locales, le principal avantage demeure la forte influence européenne dans les pratiques lorsqu’il s’agit d’affaires.

La Turquie est un pays aux multiples possibilités d’accueil pour les entreprises européennes, pour autant qu’elles soient prêtes à investir un minimum d’argent et de temps pour apprivoiser le marché.

 

 

Recommandé pour vous