Le boom du marché de l’emploi en Suisse brave les prévisions conjoncturelles plutôt réservées

22 janvier 2019

Les entreprises suisses ont publié au cours du quatrième trimestre 2018 8% de plus de postes à pourvoir que l’année dernière. Le marché de l’emploi se maintient ainsi à un très haut niveau. C’est ce qu’a mis en évidence l’Adecco Group Swiss Job Market Index, l’unité de mesure scientifique du Moniteur du marché de l’emploi de l’Université de Zurich. Tous les secteurs professionnels ou presque ont réussi à progresser, mais de manière plus ou moins prononcée. Le nombre des annonces d’emploi a aussi évolué à la hausse dans les grandes régions suisses par rapport à l’an dernier. Ce constat concerne essentiellement la région du lac Léman avec un plus de 18%, la Suisse orientale et l’Espace Mittelland avec chacune un plus de 14% par rapport à l’année précédente. Ainsi, l’essor du marché des petites annonces s’est donc maintenu à la fin de l’année 2018.

L’Adecco Group Swiss Job Market Index a progressé de 8% au quatrième trimestre de 2018 par rapport à l’année précédente. Par rapport au dernier trimestre, le Job Index reste en grande partie stable avec une hausse de 2%. « En fin d’année, les entreprises ont continué de chercher désespérément du personnel malgré des prévisions conjoncturelles modérément positives pour l’année 2019. Le marché de l’emploi suisse a donc connu tout au long de l’année 2018 une évolution extrêmement réjouissante. En 2018, la moyenne annuelle du Job Index est de 6% supérieure à celle de 2017. Ce chiffre correspond à la plus forte hausse par rapport à la moyenne des années précédentes depuis 2014 », commente Nicole Burth, CEO du Groupe Adecco Suisse.

Demande accrue de personnel dans les professions de l’organisation et du management ainsi que dans les métiers de l’informatique, mais aussi dans ceux de l’enseignement et des services publics.

Dans presque toutes les professions, le nombre des offres d’emploi a augmenté cet hiver par rapport à l’an passé. Cette hausse est particulièrement élevée avec un plus de 23% dans les professions du management et de l’organisation (par ex. directeurs, chefs de service, chefs de projet ou spécialistes de l’organisation) – une tendance nette qui s’était amorcée déjà à la fin 2017. De même, les informaticiens comme par exemple les développeurs/développeuses de logiciels sont encore plus demandés que l’an dernier et enregistrent une progression de 17%. Nous observons ce développement aussi depuis plusieurs trimestres. « Les processus métier tout comme les processus de production sont optimisés en permanence, poussés par la numérisation et l’automatisation. Pour mettre en œuvre ces optimisations, les entreprises embauchent en outre des cadres supérieurs dans le domaine du management et de l’organisation ainsi que des informaticiens », ajoute Burth.

Le nombre des offres d’emploi dans les métiers de l’enseignement et des services publics (par ex. enseignant(e)s ou accompagnateurs/accompagnatrices) a également augmenté au cours du dernier trimestre, enregistrant une hausse de 15% par rapport à l’an passé et de 10% par rapport au trimestre précédent. « Compte tenu de la hausse du nombre des enfants scolarisables, nous partons du principe que les besoins en personnel enseignant auront tendance à augmenter dans la plupart des catégories d’âge », ajoute Anna von Ow du Moniteur du marché de l’emploi suisse.

La région du lac Léman continue d’avoir le vent en poupe

Comme l’Adecco Group Swiss Job Market Index des régions le montre, la région du lac Léman enregistre la plus forte hausse du nombre des annonces d’emploi, suivie par la Suisse orientale et l’Espace Mittelland. « C’est le maintien d’un développement positif que l’on observe depuis bien deux ans dans ces régions », ajoute Anna von Ow.

L’augmentation des annonces d’emploi dans la région du lac Léman est confirmée par la hausse actuelle et se poursuit donc jusqu’à la fin 2018 : les mises au concours de poste augmentent au cours du trimestre actuel de 18% par rapport à l’an passé. Ainsi, la région connaît depuis plus de deux ans un véritable essor. En comparaison trimestrielle, elle se maintient généralement à un haut niveau (+4%). Tous les secteurs professionnels ont progressé par rapport à l’année précédente. La demande en personnel dans les professions de l’industrie et du bâtiment enregistre une hausse de 29% très supérieure à la moyenne, essentiellement due au secteur professionnel du bâtiment et de l’aménagement. Nous partons du principe que les projets d’infrastructures en cours dans le domaine des transports ont contribué à cette forte croissance tout comme l’attractivité des centres urbains.

La tendance positive de 2018 se poursuit également en fin d’année en Suisse orientale et dans l’Espace Mittelland : dans ces deux régions, 14% de postes en plus ont été publiés. Alors que les entreprises de la Suisse orientale continuent de recruter du personnel dans les professions de la technique et de l’informatique (+21% en comparaison avec l’an passé), les offres d’emploi dans l’Espace Mittelland ont affiché la plus forte croissance par rapport à l’an dernier dans les métiers de l’industrie et du bâtiment (+30%).

La Suisse du Nord-Ouest, l’agglomération de Zurich (resp. +4%) ainsi que la Suisse centrale (+3%) publient actuellement autant de postes vacants que l’an dernier. Ici aussi, il n’y a eu guère de changements par rapport au trimestre dernier.

 

Recommandé pour vous