Le papier, précieux véhicule d’image

11 février 2019

Un format original, un papier inattendu, un traitement graphique contemporain, une structure et des contenus pertinents, des textes permettant plusieurs niveaux de lecture et la mise en valeur des activités d’une société, une touche unique. Ce sont autant de « secrets » de conception marketing et de techniques d’impression qui offrent encore de belles années aux documents imprimés.

 Brochures, plaquettes, dépliants ou lettres d’information en papier n’ont jamais été abandonnés par certaines sociétés, mais ils retrouvent grâce aux yeux de nombreux entrepreneurs et cadres du marketing et de la communication qui les avaient un peu mis de côté. En effet, à l’heure de l’explosion du digital, cela n’empêche pas nombre d’entre nous de souhaiter disposer d’un document imprimé, afin de laisser une autre trace que notre carte de visite à nos clients, prospects, prescripteurs et autres membres de nos réseaux de contacts.

Voici quelques exemples d’entreprises qui continuent à mettre un soin tout particulier dans la réalisation de très belles brochures aussi originales que pertinentes, ou des documents plus modestes mais néanmoins bien pensés. Pour ce faire, ils font le plus souvent appel à des agences de communication.

Une marque suisse de chocolat s’est lancée dans la réalisation d’un 24 pages pour mettre en valeur l’entreprise, son art de faire et ses produits. Les trois versions linguistiques séparées ont été traitées avec soin afin de proposer une mise en page harmonieuse avec des photos des produits aussi séduisantes que possible. Un traitement final Soft Touch porté sur la couverture lors de l’impression a permis d’ajouter au document de la douceur au toucher, évoquant celle des chocolats de la marque.

La filiale d’une prestigieuse école de management, suisse elle aussi, s’est dotée d’une belle brochure. On sent le manque de choix et la différence de qualité des photos, mais leur exploitation a été remarquablement astucieuse. Les textes ont été travaillés pour donner une unité, de la structure et du rythme au document, grâce aux titres, sous-titres, hors textes et encadrés. Enfin, la couverture a été vernie partiellement, lui conférant ainsi un aspect « bel objet » à la réalisation.

Mais des sociétés plus modestes s’activent aussi pour soutenir leurs efforts de lancement ou étendre leur notoriété grâce à des documents imprimés.

Que ce soit dans la monde associatif où certains ont fait le choix de réaliser des lettres d’information en version papier, afin qu’elles aient une chance d’être lues ou du moins feuilletées. En effet, si la plupart des destinataires ne vont pas l’ouvrir si elles arrivent par courrier électronique, rares sont ceux qui vont l’imprimer et encore moins en prendre connaissance. Dans l’univers des indépendants qui ont eux aussi besoin de pouvoir laisser une trace tangible lors de leur travail de prospection, ou encore dans les nombreuses PME actives dans les services ou le secteur secondaire, tous les acteurs économique sont demandeurs de documents imprimés permettant de donner une image professionnelle et attractive.

 

Même l’agence Delarze Marketing et Communication s’est dotée il y a environ deux ans, et après près de treize 10 ans d’existence, d’une brochure carrée de 12 pages. Ses contenus et sa mise en page ont fait l’objet d’un grand soin. Aujourd’hui, ce document très positivement accueilli et commenté par les personnes à qui il est remis, est d’ailleurs en cours de mise à jour. Comme quoi, parfois le cordonnier peut aussi être bien chaussé !

Un bon cadrage des besoins, la définition d’objectifs clairs et la connaissance du budget prévu par le client sont les ingrédients de base de la recette. Elle permettra de déboucher sur un beau résultat que les entreprises seront fières d’essaimer.

Photo(©) Vincent Jendly

Monique Delarze, conseil en marketing et communication

 

Recommandé pour vous