Les GPS du Salon de l’auto sous attaque

19 mars 2019

Situation : 
De nombreuses personnes se trouvant au Salon de l’auto de Genève (Palexpo) ont remarqué que leur GPS indiquait qu’ils se trouvaient à Buckingham et que l’année était 2036. Au début, tout le monde pensait qu’il s’agissait de la compagnie Racelogic (spécialisé dans les simulateurs GPS et dont le siège est à Buckingham), mais la compagnie ni les faits.

Analyse : 
Les perturbations des signaux GPS sont des attaques qui existent depuis longtemps. Que ce soit dans le brut de brouiller le signal (Denis de service) ou pour changer les coordonnées (atteinte à l’intégrité de l’information). Dans tous les cas, ceci est illégal étant donné que la fréquence GPS est réservée.

L’ampleur de la perturbation semble indiquer une action malveillante (les produits commerciaux habituellement ne couvrent qu’une vingtaine de mettres), mais le but de cette action reste inconnu et personne ne l’a revendiqué…

Avis personnel : 
Les attaques sur les GPS ne sont pas nouvelles, en 2017 il y a eu beaucoup de bruit autour d’attaque sur des bateaux. Mais avec la venue de voiture autonome et notre dépendance croissante sur cette technologie c’est une bonne opportunité de parler de ce risque et des attaques possibles ainsi que des conséquences dramatiques.

 

Recommandé pour vous